Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 17:56

 

"Refile moi un calva, Marcel, cette histoire m'a coupé les pattes."
"On en a rien à foutre mon vieux, personne connaissait ce type dans l'canton."
"Quand même Marcel, c'est balot... depuis des semaines qu'y sortait d'chez lui sans une égratignure ni même un pli à son falzard, et vlan !!"
"Ben ouais, c'est la vie mon vieux: t'as tout pour être peinard, une belle gueule, un bon job, toutes les nanas que tu veux et pis y a un piano qui t'arrive sur la tronche sans que t'aies l'temps de voir la marque."
"Ouais, c'est fort de caoua! Un putain d'bahut qu'on saura même pas qui l'a balancé... savait pas le gonze qu'on sort pas dans la rue le jour des encombrants ?"
"Mon vieux, à c't'heure les gens ont plus l'courage de descendre leur foutoir et c'est comme ça qu'les pépins arrivent..."
"J'croirais bien avoir vu que c'était un Yamaha."
"T'es sonné mon vieux, j'te répète que c'était un piano, pas un scotaire !"
"Un bastringue ou un scotaire ça change quoi, il est dessous à c't'heure! Bon sang, remets moi un calva Marcel."
"Tu devrais arrêter mon vieux..."
"Y a qu'ça pour me remonter le moral, Marcel."
"J'veux dire que tu devrais arrêter d'regarder la téloche."
"Ca m'revient Marcel ! C'était un Ouatelse! Même que c'est l'dernier truc qu'il a eu l'temps de prononcer!"
"Tu t'fais du mal mon vieux. Essaie d'oublier tout ça et rentre chez toi avant qu'la Fernande te chante la sonate au clair de lune."
"T'as raison, la marque du bastringue on s'en fout... y a qu'les pétomanes qui s'interessent à ça. Le seul truc qui m'branche dans l'caoua c'est c'qui le pousse après. Tiens, remets en un p'tit dernier."
 
 
 
Vegas sur sarthe
 

commentaires

M
A la santé de ce cher Georges !
Répondre
E
pauvre Georges si coquet avec son petit sac de dosettes !!! Même Dieu en est jaloux
Répondre
J
un remontant après une telle descente, il faut bien cela ! Pauvre type, moins pleuré que le piano
Répondre
A
Sympa cette brève de comptoir :)
Répondre
J
je prendrais bien un café arrosé pour me remettre de c't'aventure
Répondre
C
du plus vrai que nature, ça fait regretter les bons vieux bistrots d'antan...
Répondre
L
Une "brève de comptoir" très bien vue !
Répondre
B
Tiens, je vais les accompagner, ça m'a remué cette histoire, et puis je sens que je deviens végomane
Répondre

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos