Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 18:07

 

- Et pourquoi pas un karaoké ?

- Ouais, chouette idée !

 

Tous les potes se sont retrouvés le 25 à 21 heures chez Billie, rue d’Harscotte.  Quand Léa est arrivée à son tour, les yeux bandés et guidée par Julie, tout ce petit monde a entonné "Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, Léa, joyeux anniversaire !"

Léa, ravie, a découvert le lieu dédié à la musique, au chant, à la convivialité.

 

Marine a scandé : Giova, une chanson ! Giova, une chanson ! Suivie aussitôt par les copains soulagés de n’être pas le premier cobaye à se présenter micro à la main sur la petite estrade.

Giovanni, très sérieux, a feuilleté le catalogue de karaoké et toujours aussi sérieux a entonné une chanson italienne à vous arracher les larmes des yeux. Applaudissements !

 

Marie encouragée par ce premier succès s’est risquée à une parodie-medley des succès de Chantal Goya. L’assemblée a embrayé au premier couplet et s’est retrouvée instantanément sur les bancs de l’école maternelle. Heureuse régression sans aucun complexe. Mission réussie.

 

Comédies musicales, hits oubliés, numéro un mondial, chansons cultes ou à la guimauve se sont succédés avec plus ou moins de bonheur entre papotages et tournées servies par Billie.

 

Léa ! Léa !

La reine de la fête a chuchoté un nom, un titre. Tous se sont tus, surpris par la voix puissante et juste de leur amie. En face d’eux, Adèle et son Someone Like You prenait possession de l’espace.

Léa, paupières closes, était toute à la musique.

 

Dès la dernière note, les bis ont retenti scandés par un tintamarre de chaussures cognant le plancher. Léa, un peu étonnée de son succès ne s’est pas fait prier et a repris la chanson.

 

Mais pourquoi avait-elle aperçu une lueur navrée dans le regard de son amie Julie, son éternelle complice et pourquoi certains affichaient-ils un sourire ironique ?

 

--------

 

Les réponses à ses questions ont surgi, inattendues, le lendemain de la fête.

Sur les réseaux sociaux circulait une vidéo intitulée "Comment saccager son idole en 4’ 44'' chrono" se moquant du déplorable accent anglais de Léa.

Qui l’avait postée ?

Léa, blessée, pensa à Brice son ancien amoureux évincé et rancunier…

 

---------

 

Malaise, regards fuyants, fausse compassion, rires s’éteignant dès qu’elle apparaissait... Léa fit rapidement le tour de ses vrais amis et toujours elle put compter sur leur soutien.

 

---------

 

Deux ans se sont écoulés depuis cette soirée d’anniversaire. Léa resplendissante se saisit du micro et dans un parfait anglais donne une nouvelle vie à la chanson d’Adèle.

Piquée au vif dans son amour propre la jeune femme a suivi avec succès une formation en langue étrangère et dans la foulée a décroché grâce à elle son premier boulot.

 

Quelques fois, les moqueries font des merveilles… 

 

https://www.youtube.com/watch?v=hLQl3WQQoQ0​

 

Mony

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Alexandre B. 07/05/2014 12:50

Ah les réseaux sociaux ! Léa a su garder la tête haute ! Et puis au moins, elle aura fait le tri dans ses amis ! belle leçon de vie !

Jeanne Fadosi 07/05/2014 12:31

la moquerie n'a semble-t-il pas de limites sur les réseaux sociaux. J'écris "semble" car je ne les fréquente pas.
L'accent français peut avoir du charme. C'est ainsi que Maurice Chevalier avait conquis l'Amérique

aimela 06/05/2014 15:44

Tout est bon pour se moquer des autres et cela en public :(

Tilancia 06/05/2014 14:05

En cas de difficulté, on a pas besoin de faire le tri dans ses amis, c'est souvent eux qui nous trient.
Une belle leçon et une bonne revanche sur la vie !

Josette 05/05/2014 20:31

toujours sympa les" bons amis" je n'aurai pas attendu 2 ans pour leur faire la tête au carré !
Léa en a tiré le positif...une autre aurait gardé un complexe à vie...

jill bill 05/05/2014 19:57

Hélas d'actualité de nos jours avec ces réseaux sociaux.... là oui ça lui a servi, bousté, tant mieux.... et j'aime bien la voix d'Adèle... merci !

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net