Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 18:41

 

Un jour je braverai, j'enjamberai le cadre

où mon maître me mit à grands coups de pinceaux,
je veux de son labeur connaître le verso,
découvrir les secrets de l'obscur et du gladre.
 
Je saurai comment naît un sourire innocent,
la courbe d'un giron, la houle des cheveux,
d'où vient cette stupeur qu'il jeta dans mes yeux,
et sur mes joues d'enfant cet éclat rosissant.
 
De ceux qui ont posé et qu'on nomme modèles
j'aimerais tout savoir, celles qui posaient nues,
celles qu'il rehaussait de divine aquarelle.
 
Du maître del Caso ayant tout mesuré
je rejoindrai - comblé - ce châssis convenu
où je vivrai reclus, certes mais rassuré.
 
 
Vegas sur sarthe
Un jour je braverai, j'enjamberai le cadre
où mon maître me mit à grands coups de pinceaux,
je veux de son labeur connaître le verso,
découvrir les secrets de l'obscur et du gladre.
 
 
Je saurai comment naît un sourire innocent,
la courbe d'un giron, la houle des cheveux,
d'où vient cette stupeur qu'il jeta dans mes yeux,
et sur mes joues d'enfant cet éclat rosissant.
 
 
De ceux qui ont posé et qu'on nomme modèles
j'aimerais tout savoir, celles qui posaient nues,
celles qu'il rehaussait de divine aquarelle. 
 
 
Du maître del Caso ayant tout mesuré
je rejoindrai - comblé - ce châssis convenu
où je vivrai reclus, certes mais rassuré.
 

commentaires

J
magnifique ! où l'on mesure que la contrainte stylistique n'est pas une entrave mais une sublimation et où le cadre redevient un asile rassurant
Répondre
J
un curieux imberbe pour l’envers d’un décor qui serait mirifique
Répondre
M
Rassuré ? je l'espère pour lui...
Répondre
C
très bien écrit, merci !
Répondre
P
C'est un bel exercice !
Répondre

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos