Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 10:23

“Alors Mazarin, quels nouveaux dégâts ce matin?”
“Oh rien de bien méchant Sire, des beaux dégâts comme on dit en Espagne... un bronze a été décapité au parterre d'eau”
“Au parterre d'eau dis-tu... laisse-moi deviner... la Garonne?”
“Non point Sire”
“La Dordogne alors?”
“Non point Sire”
“Ne me dis pas 'Non point Sire', c'est le Rhône, donc?”
“Euh... si fait Sire, c'est le Rhône en personne”
“Encore un de mes Tuby favoris? Bon Dieu, ces casseurs vont finir par tout nous bousiller!!”
“Il est vrai Sire que depuis que le petit bosquet de la Reine a été ravagé, Versailles a perdu de sa superbe”
“Laisse-moi m'occuper du bosquet de la Reine, vieux cochon”
“Euh... On aura leurs têtes à ces casseurs, Sire, on aura leurs têtes!”
.
 
“A propos, a t-on retrouvé la tête en bronze au moins, qu'on puisse la recoller?”
“Euh... non point Sire”
“Je te paie une fortune pour quoi faire, Mazarin? Y a des jours où tu mériterais une calotte!”
“Vous m'en offrîtes déjà une, Sire”
“Et malappris avec ça! Je t'en ficherai des offrîtes, moi! Chaque jour que Dieu fait, il me tombe une tuile, déjà que cette résidence a été bâtie par des propre-à-rien! Je hais Versailles et ceux qui l'ont érigé”
“Sire, hier justement j'ai fait mander Le Vau et Mansart et ils devront répondre de toutes ces malfaçons”
“Des malfaçons? Tu appelles ça des malfaçons? Des bassins qui fuient, des Grandes Eaux qu'on dirait le bidet de Marie-Antoinette, des bosquets dégarnis, des étages qui s'écroulent?”
“Je dirai que c'est un comble, Sire pour un château”
“Ouais... c'est bien ce que Ma Majesté disait: c'étaient des combles!”
“Tenez Sire, voici Le Vau et voilà Mansart ou lycée de Versailles”
“Plait-il?”
“Pardon Sire... ou vice et versa”

 
“Ahhh vous voilà enfin!”
“Euh... vieux carrosse que jamais, Sire”
“Cesse tes vannes oiseuses Mazarin. Dites-moi Mansart, vous m'avez bâti de l'occasion, c'est de la récup, ça peut pas être du neuf ça?”
“Sur ma tête Sire, c'est tout en Leroi Merlin, garanti trois cent cinquante ans”
“Hein? Quel roi Merlin? Y a qu'un seul roi ici, c'est Ma Majesté!”
“Euh... Leroi Merlin l'Enchanteur, Sire, c'est là où vos envies prennent vie”
“Ah oui? Regardez donc dans quel état sont mes envies! Ca s'écroule chaque jour un peu plus, et je parle même pas de ma Galerie des Glaces! Même la Pompadour veut plus y mettre son cul. Ou bien c'est de la camelote ou bien vous avez pris des ibériques pour monter ça... ou bien les deux”
“Euh... Sire, c'est vrai qu'on a un peu profité des soldes mais vu le budget qu'on avait... c'était ça ou aller chez Castoche”
“Epargnez moi les détails sordides, Mansart. Budget ou pas, le résultat est là! Comment voulez-vous que je fasse visiter ça plus tard? Vous en connaissez des touristes qui visitent les ruines?”
“Euh... en Grèce ils font ça très bien, Sire”
“Et bien allez vous y faire voir, Mansart!! Et Le Vau avec! Ou lycée de Versailles comme dit Mazarin”
.
“C'est bien envoyé, Sire. Euh... pour les réparations, j'ai ouï dire qu'il existe un moyen de commander en ligne”
“Mazarin! Puis-je vous rappeler qu'il n'y en a qu'un qui commande ici, c'est Ma Majesté!”
“Of course, Sire. Votre Majesté peut désormais soi-même commander en ligne”
“Et comment ça fonctionne, cette chose?”
“C'est à la portée du premier manant venu si j'ose dire, Sire... on fait ranger les fournisseurs sur une seule et même ligne et on choisit celui qui fait la plus belle révérence ou qui crache le plus loin... c'est au choix”
“Super idée mon brave Mazarin! Et bien qu'attends-tu? Fais moi venir tous ces arnaqueurs... enfin, sauf ce Roi Merlin bien sûr!!”
“Que votre Sire est bonne!”
“Tu parles! Dans cette turne y a plus un parquet qui tienne debout!”
“Justement Sire, voilà Le Nôtre”
“Notre parquet?”
'Non Sire... Le Nôtre, enfin le Vôtre... votre jardinier à la française”
“Ah oui, celui qui m'a fait un labyrinthe dont on ne sort jamais?”
.
“Euh... Sire, il se dit aussi que l'étiquette c'est ringard et qu'il existe depuis peu des codes à bâtons”
“Des codes à bâtons? Ouais, et bien chaque chose en son temps, Mazarin. Pour l'étiquette on verra plus ta... Quel est ce grand fracas, Mazarin??”
“Euh... ça semble venir de votre Galerie des Glaces, Sire”
 
Vegas sur sarthe
 

commentaires

vegas sur sarthe 24/01/2015 08:06

Merci à tous de m'avoir commenté, là où mes envies prennent vie... au Défi Du Samedi!

Bourgeon Créatif 23/01/2015 14:56

Excellent texte alliant de façon déliée, pour ne pas dire délurée, les slogans publicitaires et les expressions d'aujourd'hui !

Jeanne Fadosi 20/01/2015 19:31

sourires sourires ...

Miche 20/01/2015 03:58

Lollllll, excellent, pertinent, bravo Vegas sur sarthe

emma 18/01/2015 19:56

il faut relire à haute voix pour savourer tout le sel ! de beaux dégâts en effet, bravo

vegas sur sarthe 19/01/2015 17:26

pour savourer tout le sel... la gabelle, gente Dame, la gabelle !

Mony 18/01/2015 12:49

Tout fout l'camp, même les sires se fondent dans la masse.
Merci, Vegas pour ce court cours d'histoire de la cour et de ses fastes.

vegas sur sarthe 18/01/2015 12:56

Pas de quoi, Mony... je me suis trop amusé à écrire ça :)

Josette 18/01/2015 11:57

Parce que ça Le Vau bien... j'applaudis Leroy Végas

jill bill 18/01/2015 10:39

Ah tu parles d'une camelotte, lol...

aimela 18/01/2015 10:33

Merci pour le sourire du matin, cela fait du bien :)

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos