Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 11:57
 
Les plaisirs de la vie ne tiennent qu'à un fil
retors ou bobiné au destin qui se trame
entortillé de joie ou barbelé de drames
on tresse son bonheur de face, de profil.
.
Et passent nos printemps teintés de chlorophylle
”Rassure-moi” nous dit le jaunâtre crocus
“J'ai peur de trop aimer” nous répond l'hibiscus
on se garde de tout et chacun se défile.
.
On pousse son vélo au hasard des gazons
redoutant les piquants, on craint la crevaison
et c'est le coeur à plat qu'on rentre pédibus.
.
Puis un jour on surprend au creux d'un blanc Albus
un amour de safran où l'abeille bourdonne,
s'enivre sans compter... alors on s'abandonne.
 
Vegas sur sarthe
 

commentaires

J
tout peut arriver même de ne plus passer à côté de tous ces petits bonheurs. joli texte rafraichissant
Répondre
E
quel joli et doux sonnet !
Répondre
M
Au fil des petits bonheurs passe la vie. J'apprécie ce regard qui laisse un espoir :)
Répondre
V
Merci à tous pour vos sympathiques comms
Répondre
N
Et nous, on s'abandonne au charme de te lire<br /> Crevant aussi de rire.
Répondre
V
De temps en temps je fais des pauses... pour les zygomatiques !
L
Enfin, quelque chose de doux, de simplement joli !
Répondre
T
Merci pour cet "allant" qui va si bien !
Répondre
J
Sonnez sonnet de printemps.... le voici, le voilà !
Répondre
P
J'aime beaucoup. J'aime cet allant printanier, cet espoir renaissant, ces tourments balayés à la musique du sonnet.
Répondre

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos