Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 19:29
 
"Chérie... Hum... t'as l'intention de sortir comme ça?»
«Ben non, gros naze! J'vais passer une robe»
«Oui, je m'en doute ma chérie... je te parle des sandales»
“Des sandales? Quelles sandales? On dit pas sandales quand c'est des Zabattigli!”
“Et alors? Tous ces machins que tu emportes à la plage c'est bien des sandales, non?”
“Sauf que c'est des Zabattigli d'Anacapri, Môssieur! T'y connais rien”
“Anacapri? Mais c'est fini depuis longtemps... tu connais pas la chanson? Anacapri c'est fini...”
“Très drôle. C'est des Zabattigli faites à la main à Anacapri, gros naze”
“Bref... et tu vas oser porter ça chez nos amis?”
"S'cuse moi. Une femme porte ses vêtements, mais c'est les Zabattigli qui portent la femme"
“Euh? C'est de toi, ça ?”
“Non, c'est un italien qui a piqué ça à Louboutin mais tu peux pas comprendre”
“Je ne peux pas connaître le nom de tous les fabricants de sandales”
“Un fabricant d'sandales? Des espadrilles créées par Constanzo Ruggiero ? Quelqu'un qui habille les pieds de Brigitte Bardot, de Grace Kelly, de Greta Garbo, de ...”
“Euh... pas sûr que Greta Garbo les porte encore! Tu devrais garder les pieds sur terre, Germaine Blanchard”
"J'suis p't-être que Germaine Blanchard mais j'suis authentique comme autrefois les pêcheurs de Capri. Pas comme toi sur un piédestal de mocassins à glands, Gérard Blanchard»
«Excuse-moi mais si les espadrilles étaient si merveilleuses que ça, c'est les hommes qui les porteraient»
“Dans tes rêves, Gérard! Si tu crois que j'vais t'les prêter. Autant donner des mocassins à un cochon”
«Euh... on dit marcassins, chérie, pas mocassins »
«Je ne peux pas connaître le nom de tous les cochons, le tien me suffit»
“En tout cas, elles puent tes espadrilles! Ton cordonnier doit avoir mauvaise alêne”
“T'y connais rien en fragrances d'espadrilles, celles-ci sentent la vanille. Et pis tu t'soucies pas mal que j'aie les mollets sculptés, une démarche souple, féline, Fellini même... italienne... les filles vont être malades quand elles vont m'voir arriver avec le must-have de l'été!”
“Euh... les rayures bleues, ça fait pas un peu must-have de bagnard”
“Et alors, Gérard Blanchard, t'as jamais vu des pan bagnards sur la plage?”
“Si, d'ailleurs pour le prix de tes sandales j'aurais eu cinquante sandwiches au thon”
“Quel thon? Mesure tes paroles, Gérard”
“A propos de mesure, t'es sûre qu'elles sont pas trop petites?”
“Sache que ça se détend après quelques heures, alors vaut mieux prendre une taille au dessous”
“Se détendre après quelques heures? J'aimerais bien que ça m'arrive”
“Avec tes mocassins, même après quelques heures t'as toujours l'air d'un gland contrairement à George Clooney qui a fait le même choix que moi, Môssieur... et en plus ils sont doublés!”
“Ça ne m'étonne pas que Clooney soit doublé”
«Je parlais des espadrilles, Môssieur, pas de George»
«De George? C'est vrai que vous êtes intimes depuis que vous buvez le même caoua dans les mêmes sandales!»
«On dit pas sandales quand il s'agit de Zabattigli”
«Tu l'as déjà dit»
 
(Soupir anacaprien)
 
Vegas sur sarthe
 
 
sujet semaine 35/2015  - clic

commentaires

V
Merci à tous pour vos comms
Répondre
M
Ambiance, ambiance chez les Blanchard ! Et vive les vacances !
Répondre
N
Iroquois contre napolitain, expresso contre bagdad café, à bas les basques? ** )
Répondre
P
Savoureux dialogue de sourds ou la connivence cassée du couple. A méditer après avoir rigolé.
Répondre
J
Capri-ce de star?
Répondre
A
Le pauvre Georges il a bien du mal avec les sandales de sa femme et oui, je dis sandale, je ne suis pas un nom à la mode ( rires)
Répondre
J
Un couple d'enfer ce soir.... ;-)
Répondre
A
Complètement déjantée cette discussion à la p'tite semelle, j'adore:))
Répondre
C
Une scène de ménage assez vacharde... sacrée soirée !!!
Répondre

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos