Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 12:10
 
L'orgue de Barbarie est un instrument de la famille Tuyaux-de-poêle ou automatophones, astucieux croisement d'auto (ou caisse), de tomate et de francophone.
Le croisement peut se fait aussi avec un germanophone, un hispanophone, un néerlandophone ou n'importe quel trucophone, tout dépend de la nationalité du facteur qui construit l'orgue.
Quel que soit le facteur ou la factrice, l'orgue possède une boîte à vent, une boîte arrière, des soupapes, une grenouille-tomate (Dyscophus antongilii), une manivelle (pour démarrer) et des tuyaux (ou pots d'échappement), le tout reposant sur un sommier (ou chassis) bien utile pour le joueur d'orgue fatigué.
Une fois rodées, les soupapes sont attirées par leurs sièges, comme le joueur.
Les tuyaux sont en bois de chêne ou d'érable car si c'était un peuplier on obtiendrait des tuyaux tordus.
Si le tuyau est fermé, on l'appelle bourdon mais si le tuyau est ouvert on le peindra d'une autre couleur, comme le vélo du facteur qui peut être utilisé pour transporter l'orgue de Barbarie et véhiculer la chanson populaire faite de tous petits riens et qui s'en va et qui revient.
 
A l'arrière, la boîte arrière contient du carton perforé plié en zig-zag.
Le pliage des cartons est un métier de précision exercé par des ouvriers japonais: les origami (de ori, “plier” et kami, “carton”). Parmi eux on trouve des origamizig et des origamizag.
A l'avant, la boîte à vent contient du vent.
Lorsqu'il n'y a plus de vent, on actionne un soufflet pour remplir la boîte à vent, mais pendant le remplissage l'orgue ne joue pas d'air; on a coutume de dire: Soufflet n'est pas jouer.
La boîte à vent est pleine de vent lorsque la grenouille-tomate atteint le dernier barreau de l'échelle de Beaufort.
Un bon joueur d'orgue de Barbarie ne manque pas d'air.
Le joueur tape d'abord le carton en zig, puis il tape le carton en zag, puis à nouveau le carton en zig jusqu'à la fin des cartons.
La fin des cartons signifie la fin du morceau même s'il reste encore du vent dans la boîte à vent.
Une rayure sur le carton en zag ou sur le carton en zig provoque un canard, le fameux canard de Barbarie, reconnaissable à son Couac caractéristique: Curandero pour un hispanophone, Quacksalber pour un germanophone, Kwakzalver pour un néerlandophone et Cauoc pour un trucophone.
Plus le carton est perforé et plus il produit de sons, sauf s'il est trop perforé au point qu'il n'y ait plus de carton; dans ce cas il n'y a plus de son.
Tout l'art de l'orgue de Barbarie consiste à produire un maximum de sons, on appelle ça faire un carton.
Les grandes orgues de Barbarie - au pluriel pour les femelles mais singulier pour les mâles, ce qui est très singulier - créées au XVIIème siècle s'appellent des limonaires.
Les limonaires fonctionnent au jus de citron, à l'eau gazeuse (ou pas) et au sucre; ils distillent des airs sirupeux comme Vivaldi, Clayderman, Jeanpasse et Desmeilleurs.
Les premiers joueurs d'orgue de Barbarie étaient vikings et rouges comme Erik le rouge ou Sonja la rouge.
La confrérie des Joueurs-d'Orgue-en-Verlan pratiquaient le retour de manivelle.
Avant qu'il ne disparaisse, l'orgue de Barbarie gagne à être connu autant que l'orque de Barbara qui n' a rien à voir même si elle évolue aussi en zig-zag.
 
 
A venir: L'histoire du cervelas, astucieux croisement de cervelle de boeuf (ervelatwurst en allemand) et de matelas à sommier Renaissance.
 
Vegas sur sarthe
 
 
sujet semaine 33/2015 - clic 

commentaires

L
Morte de rire.... j'adore tezigue et tézague ! Comment veux-tu qu'après un texte pareil on puisse nous écrire quelque chose !<br /> avec le sourire
Répondre
J
un instrument idéal pour accompagner un choral de rires ...
Répondre
N
Je m'en remets tout juste de tous ces courants d'air, l'orgue de Barbarie t'ayant tellement inspiré que j'ai la cervelle en boyau.
Répondre
P
L'orgue de Barbarie revu et corrigé par Vegas, intarissable sur le sujet. Entre délire et loufoquerie, on sent le plaisir incommensurable de cette écriture et il s'en trouve partagé, à la lecture. On louvoie entre le zig et le zag sans jamais nous ennuyer. :)
Répondre
M
un joyeux délire :) la nulle que je suis a tout compris
Répondre
A
Cela fait un très long moment que je n'ai pas ri alors merci pour ces instants de pure folie :)
Répondre
C
Brillantissisme ! :-) j'ai vraiment adoré et je me demandais bien s'il y aurait du canard au menu ! Et oui tu l'as bien placé ! Bravo !!!
Répondre
C
Je me suis régalée de toutes tes trouvailles et de ton imagination fertile (comme disait le toubib de mon enfance) , tu m'as fait penser un peu à Vialatte et à ses excentricités et inventions fabuleuses. J'ai passé ainsi un bon moment en ce dimanche un peu triste. Merci à toi.
Répondre

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos