Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 16:00

 

Elsa attend.
Elle attend ce voisin improbable qui bougonne tout le temps.
Mais qui lui ouvre sa porte. Qui lui a même entrouvert le monde magique de sa volière. Elsa rêve en regardant en l'air, vers le puits de lumière. Les papillons vont-ils plus haut ? Cette vis sans fin lui donne le tournis. Mais lui donne aussi l'envie de découvrir l'ailleurs.
Alors quand il a eu ce caprice d'aller capturer l'isabelle, pas question pour Elsa de ne pas être de l'expédition. Pendant ses longues minutes d'éternité où elle l'attend, assise sagement sur la marche, toujours la même, elle affine son plan. Ce sera forcément une belle aventure ...

NB : Juste une allusion à un film avec Michel Serrault, peut-être moins connu que les enfants du marais mais tout aussi poétique Le papillon, de Philippe Muyl, 2002 - Clic

 

 

Jeanne Fadosi

Elsa attend.   Jeanne Fadosi

sujet semaine 01/2016 - clic

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Clémence 10/01/2016 15:36

Une attende délicieuse, même si elle est une torture pour une petite Elsa impatiente mais tenace!

Eric 09/01/2016 00:05

"Ses longues minutes d'éternité", toute l'enfance en trois mots, chapeau !

Galet 08/01/2016 23:01

Joli préambule a ce film. Oui, il faut jouer finement pour arriver à amadouer un adulte et à le capturer dans le filet de l'amitié !

vegas sur sarthe 08/01/2016 20:44

Belle allusion !

cathycat 08/01/2016 17:51

Ton texte évoque et illustre parfaitement ce beau film. L'ambiance de cette photo évoque aussi cet immeuble où ce vieil ours cultivait sa passion et s'est laissé un jour apprivoiser par la fillette. Joli...

almanito 08/01/2016 17:09

Alléchée par ce joli texte, je regarderai ce film que je ne connais pas...

Mony 08/01/2016 16:59

Merci Jeanne de nous remémorer ce délicieux film. Serrault plus bougon que jamais et cette adorable petite forment un duo comme on voudrait en voir plus souvent.

Loïc 08/01/2016 16:56

Nous voici d'emblée invités dans un autre monde féerique (ou pas !) et poétique ...

jill bill 08/01/2016 16:34

Le papillon, j'avoue ne l'avoir pas encore regardé, mais tu donnes envie Jeanne, merci !

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos