Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 17:06
Le chaos n'est pas la mort.   Aimela

(réédition)

"Spécial cinquième anniversaire" d'après le sujet semaine 08:2013 - clic

 

 

Les tons sont neutres dans cette toile, aucune violence qui pourrait faire fuir le visiteur vers la sortie et pourtant il y a quelque chose d'étrange, ce village aux maisons tordues me tend les bras m'invitant ainsi à entrer dans le tableau. Un regard à droite, à gauche, personne. Je prends un tabouret, l'approche du mur et doucement j'enjambe le cadre et me promène à travers ces maisons de travers. J'aime ces formes, ces matières. Bizarrement, j'ai l'impression d'être chez moi dans cette ville zigzag, rien de droit, tout à l'air de tenir par un fil invisible, il suffirait d'un grain de sable cassant le fil et c'est le chaos. En principe le chaos fait peur. Le chaos c'est la fin, le chaos c'est la mort...


Aucune mort ici qu'elle soit de la matière ou des pensées. Tout au contraire, la pensée est pleine, entière, libre et si elle semble attachée au sol, elle ondule au gré du vent. Elle m'amène par la main loin du monde droit et froid tel que je le connais, c'est le monde réel qui est chaos pas celui de ce tableau. 

 

Cette toile est un refuge où j'aimerais rester mais il me faut partir, il n'y a aucun endroit où faire mes courses pour manger...

 

 

Aimela

 

 

sujet semaines 02 et 03/2016 - clic 

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

clemence 17/01/2016 15:27

Entrer dans un tableau pour s y promener et trouver une vie cohérente, en harmonie avec ses emotions...mais quel retour abrupt, quel rappel à l ordre....bien joué, bien vu!

Mony 17/01/2016 10:23

Une réalité toute en confusion comme souvent nos vies et puis l'estomac nous rappelle à l'ordre preuve que, oui, nous sommes bien vivants :)

vegas sur sarthe 16/01/2016 21:03

Enjamber le cadre pour se fondre dans le tableau, c'était un autre thème très intéressant

Pascal 16/01/2016 20:07

Ce tableau est une énigme; ici, en le regardant, nous sommes peut-être entre notre vie tourmentée et ces maisons qui le sont tout autant. Ton regard est subtil et prête à réflexion.

almanito 16/01/2016 18:50

J'aime bien ton idée de traverser le tableau qui après tout ressemble plus à nos vies un peu en zigzag que ces villes rectilignes et sans fantaisie qu'on nous bâtit maintenant...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net