Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 10:24
Marie - Madeleine.   Emma

(réédition)

 "Spécial cinquième anniversaire" d'après le sujet du 15:05:2011 - clic 

 

 

 

Au début, ils ne s'étaient pas inquiétés.
Mais qui peut dire quand tout cela a commencé ?

Il y avait bien eu ces algues d'un beau vert
Dans la baie du brigand. On s'était habitués.
Quelques chiens étaient morts, qui suivaient les pêcheurs.
Il a juste suffi d'aller pêcher ailleurs.
De toute façon on ne mangeait plus le poisson,
Il servait de farine pour nourrir les cochons.
Un beau matin de mai, on trouva sur la plage
Douze baleines bleues dont le dos scintillait.
Puis les oiseaux du ciel se mirent à tomber.
Mais ça se passait loin, c'était à la télé.
Ici les mouettes riaient, crevant les yeux
Des poissons boursouflés balancés par la vague
Puis laissés doucement sur les algues puantes.

Dans l'temps, disaient les vieux, l'curé aurait ben su
Quoi faire. En procession derrière le reliquaire
De Saint Tri-kadez tout autour du grand calvaire.
Seulement, nom de Dieu, des curés y'en a plus…

C'est alors que la mer rejeta une femme
Grasse et laide, qui respirait encore. Ranimée,
Elle se mit à courir sur la lande en poussant
Des cris rauques. On l'appela Marie-Madeleine.
Ou "la noyée", selon les jours. Et on tendit
Au large de grands filets, pour qu'il n'en vint point d'autre.

 

 

Emma

 

 

sujet semaines 02 et 03/2016 - clic

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 25/01/2016 11:00

je me souviens bien de c très beau poème

clemence 17/01/2016 14:52

Un portrait quelque peu décapant et désabusé d une vie faite de fatalisme, d indifférence. ..
Un texte court et empli d emotions à l état brut!
Merci!

aimela 16/01/2016 17:09

Malheureusement la vie est ainsi faite que l'humain devient indifférent hélas :(

cathycat 14/01/2016 20:24

Un état des lieux bien désespérant...

Mony 14/01/2016 15:34

La mer, les poissons, les oiseaux... une plage, une baie... l'image pourrait être idyllique. C'était sans compter sur l'humain, son influence néfaste, ses peurs, son repli sur lui-même...
Terriblement d'actualité, hélas !

Loïc 14/01/2016 14:44

"S'y habituer" : Terrible constat

almanito 14/01/2016 13:20

Terrible. Quelle catastrophe nous fera enfin prendre conscience de la mort annoncée de notre planète?

jill bill 14/01/2016 10:31

Merci Emma, énigmatique à souhait !!

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos