Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 09:51

 

Puisqu' enfin on me donne la parole, je vais pouvoir m’épancher en toute quiétude.

Comment...? Un escalier ne parle pas ? Mais si, mais si. Je suis très très vieux et je peux vous dire que j’ai déjà bien vécu.

J’ai été construit il y a bien longtemps, au temps gallo-romain et je suis en colimaçon sans vis centrale. Je suis rare. Aucun ingénieur n’a pu retrouver le secret de ma construction. Pourtant, j’ai entendu dire qu’il existait des escaliers à double montée, à Blois puis à Versailles. Cela ne se peut pas… Enfin peut-être après tout...

 

Ah.., je peux dire que j’en ai vu du monde, une vraie galerie de portraits.

Ainsi, le monsieur qui avait tant de mal à grimper les marches parce qu’il avait un petit coup dans le nez ;  il trébuchait sur mes marches pourtant usées. Assis sur le paillasson gratouilleux, il frappait à la porte de l’appartement en hurlant « Minette, ouvre-moi » avant que la concierge ne vienne à son tour. Et je ne parlerai pas des fois où l’estomac trop chargé, il se soulageait dans le recoin de la dernière marche.

Il y avait aussi la petite fille qui jouait à cache-cache, et qui montait et descendait en sautillant avec joie et vitalité jusqu’à faire un saut maladroit qui lui valut une vilaine entorse. Ah... quelle compassion  quand elle montait mes marches en  gémissant de douleur ! De la peine, j’en ai eu aussi pour ce petit gamin que l’on passait sur mon palier dès qu’il faisait un caprice !

Et que dire des chats qui profitaient des ouvertures à l’air libre pour s’étendre et s’étirer dans les rayons du soleil qui réchauffait mes vieilles pierres. Parfois, ils laissaient l'odeur piquante de leur passage et là, on me badigeonnait d’eau de javel… Elle ignorait la brave dame qui nettoyait et frottait, que les chats sont très attirés par l’eau de javel !

Ce matin, j’ai vu Rosalie, elle est belle comme un cœur et quand elle monte avec sa petite jupette qui fait des plis indiscrets, que ses épaules bougent sous son chemisier transparent… Hum j’adore.


Oh chut..., j’entends le grésillement du machinphone, ce truc qui fait que maintenant plus personne ne peut pénétrer dans mon hall sans être identifié : c'est dommage, plus de rencontre fortuite… 

 

 

Lilousoleil

Paroles d’escalier.   Lilousoleil

sujet semaine 01/2016 - clic

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Clémence 10/01/2016 15:42

Et que penser de cet escalier coquin qui regarde sous les jupes des filles....;)

Galet 09/01/2016 20:07

Ne serait-ce pas plutôt cela, finalement, 'l'esprit d'escalier" ?! Et lui peut regarder sous les jupes des filles !...

Loïc 09/01/2016 11:19

Des souvenirs arrachés - avec son accord - à ce vénérable escalier qui se livre merveilleusement pour faire revivre, malgré les "machinphones" briseurs de rapports humains ... Bravo, et merci.
Loïc

Mony 09/01/2016 11:10

Quand les "objets" ont la parole ils en ont des choses à nous dire :)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos