Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 15:14
Que c'était bon !   Aimela

(inédit)

"Spécial cinquième anniversaire" d'après le sujet du 01:02 au 15:02:2012 - clic
 
 
 
Ce jour là, je ne voulais pas me lever, pas envie d'affronter encore une journée mortelle d'ennuis. Rien ne m'encourageait à sortir de mon lit : des ciels
gris de pluie, toujours des factures dans ma boîte aux lettres, des horreurs à la télé...
 
J'étais si bien au chaud dans mes draps avec un bon livre dans les mains et une coupelle de chocolats qui n'attendaient que d'être dégustés, sur la table de chevet. Lorsque soudain, le téléphone sonna. Je n'ai pas bougé, pas de soucis mon répondeur allait prendre le message, mais rien. Un quart d'heure plus tard, de nouveau le téléphone et le répondeur se remirent en marche et cela insistait, insistait. Ce n'est pas possible, ils se sont mis d'accord ces idiots pour m'énerver et là, je me suis jetée hors de mon petit nid. Pas le temps d'enfiler ma robe de chambre ni mes chaussons. Je me suis ruée dans la salle de séjour. J'ai soulevé le combiné. Il n' y avait personne au bout.
J'ai pris le téléphone, arrachant les fils, et je l'ai jeté contre le mur en criant pauvre con puis je suis allée me recoucher jusqu'à plus d'heure.
 
 
Ah que c'était bon !
 
 
aimela
 
 
sujet semaines 02 et 03/2016 - clic
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

clemence 14/01/2016 17:56

Une fameuse colère au goût de chocolat. ..cette douce torpeur de la chaleur retrouvée! C est bien décrit,! Merci Aimela!

Eric 12/01/2016 12:45

Ça serait sympa de ne pas raconter ma vie privée à tout le monde !!! :-)

emma 12/01/2016 08:59

quel tonus encore ensommeillée !!!! pas sure que tu aies pu te rendormir après ça

cathycat 11/01/2016 19:08

Non mais !
Tu as raison, cette photo dégage un tel sentiment de plénitude qu'il n'aurait pas pu en être autrement !!! :-)

Mony 11/01/2016 18:39

Ho, ho, sous un aspect si paisible se cache un caractère de feu :)

almanito 11/01/2016 18:30

Le mystère reste entier, mais qui était donc l'importun au bout du fil?

Pascal 11/01/2016 17:28

J'aurais fait pareil ! Mais qui peut donc troubler cette douce quiétude ?!... :)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net