Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 16:33
L'ordre des chartreux ou les héritiers de Bastet.   Koda

sujet semaine 08/2016 - clic

 
Connais-tu, Ô mon Sultan, l'histoire de l'ordre des chartreux ? Non ? Je m'en vais te la conter... C'est une histoire qui aura lieu dans plusieurs milliers d'années, dans une contrée lointaine. Mais elle a son origine ici, et aujourd'hui déjà, dans les souks de la médina... Vois-tu ces chats gris-bleu aux yeux d'or qui pullulent dans les ruelles ? Sous leurs airs inoffensifs ils sont en fait les futurs maîtres d'un monde lointain, lointain en distance et lointain dans le temps. Ces chats ont hérité de pouvoirs d'anciennes divinités égyptiennes, et peuvent contrôler l'esprit humain. Connais-tu Bastet, la déesse à tête de chat ? Il reste les ruines d'un temple qui lui était dévoué, du côté de Bubastis. Bastet était la déesse de la chaleur du soleil, et de la joie du foyer. De toutes les divinités égyptiennes, elle comptait le plus de fidèles, car son pouvoir était grand, et ces chats gris-bleu en ont hérité.
 
Mais ne t'inquiète pas, la contrée où nous vivons ne dispose pas d'une conjonction idéale des grands courants des rayonnements de la terre, et nos chats resteront ici et maintenant ce qu'ils sont et ont toujours été.
 
Or, dans quelques siècles, à l'occasion d'une guerre comme les hommes se plaisent à les faire, pour un motif aussi futile que d'habitude, des soldats que l'on nommera croisés passeront par ton pays. Entre autres butins de leurs pillages, ils emmèneront chez eux quelques uns de ces chats, qu'ils nommeront chartreux, qu'ils qualifieront de « pure race » et, comble de l’ironie, seuls seront considérés comme vrais chartreux les chats qui ne seront pas croisés. Les autres chats seront appelés de gouttière, du nom d'un ingénieux moyen de dévier les eaux des toitures, car dans ces contrées il pleut tout le temps, mais je m'écarte du sujet.
 
- Donc si j'ai bien compris les chats seront ramenés par des soldats de gouttière ?
 
- Sans doute, Ô mon Sultan, quoique je n'en suis pas sûre car plusieurs d'entre eux se plairont à vanter la pureté de leur lignage, et  une teinte justement bleutée de leur sang... mais, comme dit, revenons à notre sujet sinon on va y passer bien plus d'une nuit...
 
Donc là-bas, dans cette lointaine contrée, ces rayons parcourant la terre sont disposés idéalement pour que ces pouvoirs anciens resurgissent. Sans même avoir à construire la moindre pyramide, ni sphinx ni quoi que ce soit ! Mais c'est un processus qui prend du temps. Des générations de chats et des générations d'hommes vont se succéder, et l'ordre des chats va progressivement prendre possession des facultés mentales d'un part de la population humaine, chaque fois un peu plus, mais toujours en gardant un aspect d'inoffensifs animaux de compagnie.
 
Ils seront partout, mêlés à la population normale, choisissant de vivre avec un vieux couple ou un jeune ménage qu'ils réduiront à l'état d'automates, les incitant mentalement à aller deux fois par jour dans le frigidaire chercher de quoi nourrir leurs protégés, les caresser, les bichonner, et cetera... tout en leur apportant une apaisante plénitude, un sentiment, parfois réel, de chaleur dans le foyer. Certains humains en auront plusieurs dizaines, d'autres vont leur dévouer leur vie et leur travail, aller jusqu'à organiser des concours de beauté pour eux!
 
Ils vont même réussir créer un ordre religieux qui leur sera entièrement dévoué, dans le plus grand secret bien sûr, même s'il affichera leur nom : L'ordre des chartreux ! C'est parfois en affichant le plus ostensiblement certaines choses secrètes que l'on les dissimile le mieux aux yeux des personnes non averties. Officiellement ils seront là pour chasser les rats. Là, dans un lieu construit pour eux et leurs fidèles contemplatifs, ils vivront au milieu de moines qui se feront passer pour des ermites, mais qui seront entièrement à leur service. Aucun visiteur, en visitant le révérend père de cette congrégation, ne pourra imaginer que le véritable cerveau dirigeant, est en fait sur les genoux de l'homme qui lui grattouille innocemment l'arrière des oreilles. Et c'est là que les ermites fabriqueront un élixir vert et magique, qu'ils nommeront chartreuse. Cet élixir donnera, pour un court moment, à celui qui le boit en quantité suffisante, le pouvoir de voir avec les yeux d'un de ces automates au service des chats. Un monde totalement gris, ou seuls les chats seront colorés, de la couleur verte de l'élixir magique... 
 
Mais je vois poindre le jour, Ô mon Sultan, tu dois à présent décider de me tuer, ou attendre la nuit prochaine pour connaître la suite...
 
 
Koda
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

clemence 27/02/2016 17:26

Un conte agreable à lire, à savourer au coin du feu ou les yeux perdus dans les étoiles. ...

Pascal 24/02/2016 11:57

Ou comment intelligemment reculer la sentence... :)

emma 23/02/2016 12:59

Connais-tu, Ô mon Sultan, l'histoire.... qui colle parfaitement au site Miletune, comme Mille et une histoires, une histoire somptueuse de possession entre réalité et fantastique

Galet 22/02/2016 23:49

Une histoire de chats au poil ! Chapitre après chat-pitre, la belle vient d'ajouter une mille et deuxième nuit à sa vie !

almanito 22/02/2016 19:54

C'est qu'il en faut de l'imagination pour sauver sa peau. Tout le charme des contes orientaux dans ce récit.

Koda 22/02/2016 21:28

C'est qu'il en faut de l'imagination pour rebondir sur le texte d'Emma. Belle prouesse Almanito. Pour ma part, pour cette première immersion dans l'écriture du papa-qui-raconte-les-histoires-du-soir, j'ai décidé de rester dans le thème du blog... Merci pour vos retours :-)

Mony 22/02/2016 19:40

Le Sultan en a bien de la chance d'avoir un tel conteur à sa disposition. Bien sûr, il va passer une nuit pleine de rêve et attendre la suivante avec impatience ;)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos