Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 10:40
La loi du morfal.   Vegas sur sarthe

sujet semaine 08/2016 - clic

 

Depuis le grand pataquès de Tchernobyl on a été surpris de constater que les mulots avaient eu une quarantaine de générations. S'ils ont eu le temps de s’adapter ils n'en sont pas moins hautement contaminés et ont forcément contaminé les chats qui les ont bouffés, puis ceux qui ont bouffé les chats... etcetera.
On appelle ça la chaîne alimentaire ou la loi du plus morfal.
C'est dans ce « paradis » que les greffiers qui n'ont pas été bouffés par les coyotes qui n'ont pas été bouffés par les loups qui n'ont pas de prédateur naturel ont développé cette faculté de devenir fluorescents en présence de radioactivité.
 
Chez les Koshka – Anton et Macha, heureux propriétaires d'une bicoque de la banlieue de Kiev en Ukraine – on mange le bortsch tous les jours et tous les jours on se fait livrer un chat par l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs... non pas pour préparer un bortsch-au-chat mais parce que le greffier est capable de détecter la radioactivité qui est dans le bortsch qui est dans le frigo qui est dans cuisine de la bicoque qui est dans la banlieue de Kiev.
C'est un rituel chez les Koshka, une tradition, un cérémonial: chaque jour Macha enferme le greffier dans le frigo avec son bortsch fraîchement préparé de la veille.
Chaque jour Anton lui beugle de ne pas le laisser trop longtemps pour éviter le gel des coucougnettes et chaque jour le greffier d'une belle couleur vert fluo en ressort en miaulant qu'il se les gèle pour aller rejoindre la cohorte des chat-thermomètres.
Chaque jour Anton entonne son cri “Saloperie de greffier” tandis que Macha mâche un “Saloperie de radioactivité” avant que le couple fataliste mais persévérant ne se mette à table.
 
Si Anton et Macha ont les yeux rouges et des griffes qui leur poussent à la place des ongles c'est – disent-ils – à cause de toute cette betterave crue qu'on met dans le bortsch mais qu'importe pourvu que la soupe soit chaude...
Qui peut dire demain qui mangera Anton et Macha? la devise du pays n'est-elle pas “L'Ukraine n'est pas encore morte” ?
 
 
Vegas sur sarthe
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

clemence 27/02/2016 17:33

Du délire , encoe du délire, mais quel délire delicieux à lire....c'est addictif, peut-être même contagieux? Non ?

Pascal 24/02/2016 11:52

Terrible réaction en chaîne...

Mony 23/02/2016 19:22

Dure la vie de greffier :)
Je découvre avec plaisir et curiosité le mot morfal.

Florentine 23/02/2016 14:15

DARWIN toujours d'actualité.

almanito 23/02/2016 13:42

Mais oui, c'est la betterave! J'ai horreur de ça, maintenant je sais pourquoi.

emma 23/02/2016 12:50

voilà une idée splendide de test qui économise les compteurs geiger - mais pourquoi s’obstinent ils à se faire livrer des chatests si c'est pour de toute façon bouffer le bortsch quand même ?

vegas sur sarthe 24/02/2016 17:22

Tous ces chatests c'est pour éviter que ce soit toujours le même qui se les gêle !

Galet 23/02/2016 11:05

Chat-virant ! Mais peut-être font-ils des économies d'électricité avec tous ces minets hyper-actifs ?

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net