Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 13:09
Le soir venu...   Jill Bill

sujet semaine 06/2016 - clic

 

Autrefois
Au temps du feu de bois
De la bougie
On s'adonnait aux chinoiseries,
Le jouet était denrée rare
Si on compare
Avec nos mômes,
Juste quelques tomes
De contes illustrés
A se mettre sous le nez...

Alors la chandelle
Pour ces demoiselles
Et leurs mains pour pinceau
Faisaient naître lapereau
Et autre faune, colombe, chacal
Sur fond de mur jaune pâle...

L'une dessinait,
L'autre contait
Des mésaventures, à faire peur,
Ou des étourderies de gaffeur,
Des histoires de cœur
Ou l'amour est vainqueur...

Autrefois
Au temps du feu de bois
De la bougie
On s'adonnait aux chinoiseries,
Ombre chinoise soi-même
Le soir venu sur le mur blême...

 

 

jill bill 

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Mony 10/02/2016 15:27

Le soir venu avec sa noirceur éveillait les imaginaires mais je connais des enfants d'aujourd'hui qui s'amusent encore au jeu des ombres chinoises et de leur poésie...
Bravo pour la réactivité. Quelle que soit l'image, tu es partante et inspirée !

clemence 09/02/2016 15:12

Le choix des mots, la forme poetique et les stances créent à merveille l'ambiance des soirées d'antan. Une reussite ....
Jeux de mains, doubles jeux de mains et de doigts qui se croisent... je me souviens de ces jeux et de mes doigts si peu habiles à faire voler la colombe ou à faire bouger les oreilles d'un lapin....

vegas sur sarthe 08/02/2016 10:00

Comme tu le dis, ce jeu peut paraitre ringard aujourd'hui, pourtant il a égayé bien des générations de gamins

almanito 07/02/2016 16:39

Il fallait développer plus d'imagination, mais les histoires étaient tout aussi belles et terrifiantes que dans les livres parsemés d'images...

marine D 07/02/2016 07:21

Une image charmante qui dispense des silhouettes de l'enfance, j'aime cette page Jill, j'ai suivi le lien de Jeanne !
Bisous

Jeanne Fadosi 06/02/2016 18:39

je me souviens aussi de ce passe-temps sympathique qui se transmettait des grands aux petits. Que de poésie dans les ombres chinoises et certaines demande beaucoup de souplesse et de dextérité.

Pascal 06/02/2016 17:48

Jill Bill, plus rapide qu'un lapin !... :) Les ombres chinoises, la télé du XIX ème siècle, bien racontées ici.

Galet 06/02/2016 13:32

Pareille, toujours sidérée par ta rapidité ! Je sais toujours faire quelques figures en ombres chinoises...

aimela 06/02/2016 13:26

Tu as déjà écrit un bien joli poème alors que je découvre à peine la proposition,Donne moi ton secret pour aller si vite :)

jill bill 06/02/2016 13:30

Bonjour Aimela... je sais qu'à midi pétante le samedi le nouveau thème sort... et comme j'aime "manger" chaud... ;-)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net