Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 20:25
Evasion.   La Licorne

sujet semaine 13/2016 - clic

 

Une fois de plus, il avait craqué…

Le soleil, miracle doré, s’étalait dans le ciel, qui, un instant plus tôt, était noir comme la plume d’un corbeau.

L’homme avait fait vite : malgré l’éblouissement, il avait réussi à ramer jusqu’au rivage.

Il avait les yeux larmoyants… Six mois de pénombre lui avait fait oublier la lueur du jour et la magie de la pleine lumière.

Chacun avait fini, sur cette planète, par vivre à la façon des chauve-souris, s’orientant à tâtons, comme il le pouvait, dans une nuit qui n’en finissait pas. Avec un peu de chance, il arriverait à parcourir quelques kilomètres avant que les ouvriers androïdes ne parviennent à refermer la coquille géante.

Incroyable, quand même, à quel point ce soleil échappé lui donnait des ailes… il sentait sa chaleur sur sa peau et c’était le plus bel encouragement qu’il puisse imaginer…

Il ne se lassait pas d'admirer ce diamant lumineux, oeuvre parfaite du Grand Joaillier de l'Univers.

Mais l'heure n'était pas à la contemplation. Dans très peu de temps, les policiers seraient à ses trousses et tenteraient de le ramener sur l’autre rive, là où on le retenait prisonnier depuis des mois…

Pas de barrières dans cette prison mercurienne pour dissidents récalcitrants..

La nuit était la gardienne la plus sûre, celle qui dissuadait quiconque de tenter sa chance .

La nuit comme geôlière : la nuit continuelle, la nuit totale, opaque, pesante, implacable.

Mais l’œuf immense avait, pour la deuxième fois, craqué… Enfin.

Par chance, il connaissait bien le commandant du vaisseau qui faisait la navette jusqu’à la Terre…

C'était un ami. Tout était encore possible…

La liberté était à portée de main… Dans quelques heures, il serait loin…très loin, très très loin.

 

 

La Licorne

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 01/04/2016 18:40

on ne peut que lui souhaiter de réussir son évasion hors de la nuit d'ignorance ... belle allégorie

clemence 30/03/2016 18:14

Mystere et fantastique se sont associés pour ce récit! Très original dans son approche futuriste...

Mony 30/03/2016 16:14

Oh oui, on ne peut que lui souhaiter de se libérer de cette nuit sans fin. Beau récit, j'aime beaucoup cette ambiance, elle colle bien au tableau.

Margi 28/03/2016 23:24

Oui, un récit très prenant ! On y croit dur comme fer à cette obscure prison.

almanito 28/03/2016 21:33

Angoissant à souhait, cette allégorie de la liberté est kafkaïenne et le récit très prenant.

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos