Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 12:00
L'inventeur d'étoiles.   JaclynO'léum

Sujet semaine 10/2016 - clic

 

Le Farfada, c'est ainsi qu'on le nomme;
petit, lui était arrivé une étrange aventure.
Embarqué sur le bateau de son pêcheur de père,
voilà qu'il crut voir des feux follets.
Son père, emmêlé dans ses filets,
le rabroua d'un "Viens plutôt m'aider, au lieu de rêver".
Le fils insista:" Mais papa, la-bas, ne vois-tu pas?
les lumières, comme des étoiles, elles nous font des signes."
"Oh!, les lumières, elles te disent"Aide ton père"
et puis c'est tout".
Ainsi, ils revinrent dans le port,
vendre leur pêche aux plus offrants.
Tout de même, à tous les deux, cette histoire de lumière,
ça leur trottait dans la tête.
Voulant en avoir le coeur net, le père, sans rien dire à personne,
il voulait pas qu'on se moque, embarqua seul sur le bateau.
"Papa, papa, tu vas chercher la lumière? Je viens avec toi."
Pour la discrétion, c'était peine perdue. L'histoire fit le tour du port.
Revint embellie "Y'a le Fada et son père qui sont partis décrocher la lune."
Au matin, tout de même, on s'inquiéta,
de ne pas voir la barque à sa place dans le port.
De plus un orage qui couvait de la nuit,
éclata, rendant les eaux tumultueuses, l'horizon brouillé.
On aperçut, alors, au loin, comme un fanal...
non, deux fanaux, lumières anormales.
Elles dansaient, autour de...alors là,
c'était pas de l'exagération, elles dansaient tout autour du bateau.
Et parmi tout ça, il y avait le fada, visage enluminé,
qui riait, gesticulait, essayant de les attraper.
On se souvint alors d'histoires de marins,
de feux de Saint Elme, et puis de farfadets.
Ces derniers, préférant jouer à l'orée de cumulonimbus,
la-haut, bien au-dessus de nos têtes.
Depuis ce jour, Farfada, s'est spécialisé,
dans la recherche du phénomène.
Il court de par le monde, sur les plus hauts sommets,
là où vivent les farfadets, pour les observer.

 

 

JaclynO'léum

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 27/03/2016 22:31

on suit le farfada dans sa quête poétique

clemence 14/03/2016 16:26

Si no e vero e ben trovato.....

clemence 14/03/2016 16:20

Si no e vero e ben trovato.....

Mony 11/03/2016 12:41

Voilà comment naît une vocation, J'aime bien ton récit :)

jamadrou 08/03/2016 15:58

Comme le dit Almanito, les pots "fêlés laissent passer la lumière" mais ils laissent aussi l'eau couler
alors laissons couler les paroles de ceux qui se disent sensés.
j'aime bien cette histoire.

Pascal 08/03/2016 08:10

Joli !

jill bill 06/03/2016 12:48

Comme quoi dans la vie il suffit de peu pour changer son fusil d'épaule... ;-)

almanito 06/03/2016 12:13

"Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière". Joli conte:)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net