Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 10:52
Son propre univers.   Assoula

sujet semaine 37/2016 - clic

 

Universelle cette froideur d'une chambre d'hopital
 
Universelle cette solitude du vieillard guétant les passants derrière sa fenêtre
 
Universelle la crainte de l'immigré dans sa chambre dun centre de réfugués
 
universelle l'enfant orphelin qui attend des parents parmis les passants
 
Universelle la froideur dune pièce vide où tout peut commencer ou finir
 
et ce monde, cette vision si universelle del'idéal avenir
 
Alors que nous coulons doucement vers un égoisme Universelle
 
Lunivers étant pour nous, chacun y a fait son propre univers....
 
 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

margi 14/09/2016 11:15

Très beau texte ! On dirait que l'universalité est devenue laide... Il ne tient peut-être qu'à nous de la rendre belle. Nous sommes encore peu nombreux, mais chaque jour les rangs grossissent. Je veux y croire encore !

Chloé 13/09/2016 17:38

C'est vrai que le monde est un peu glauque actuellement et que les médias" business is business" nous matraquent plus d'horreurs que de belles choses! ça se vend mieux, faut croire!il y a aussi comme dit Almanito des fenêtres qui s'ouvrent sur le monde. Il faut garder cette part de lumière en soi. Chloé

ABC 12/09/2016 16:16

Espérons que l'égoïsme se passera l'universalité !!!!

emma 12/09/2016 16:14

finalement, toujours seul... c'est beau et très pessimiste

Loïc 12/09/2016 14:49

pour Almanito : je préfère ta 2ème phrase ... !

almanito 12/09/2016 15:37

Oui, mais dans la première il y a 'mais pas seulement';)

almanito 12/09/2016 12:45

Il y a toujours des souffrances derrière les murs, mais pas seulement. Et puis il y a aussi des fenêtres qui s'ouvrent sur les autres, sur la lumière, sur la vie...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net