Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 11:12

Sujet semaine 43/2016 - clic

Tu m’avais dit qu’un jour tu larguerais les amarres pour naviguer autour du monde.

 

Tu me l’as répété, au fil des années de notre amour lumineux et tendre.

 

Tu le devais à l’enfant qui s’en était fait la promesse, tu le ferais avant que le regret ne nous ronge.

 

Je t’avais dit que le temps n’est pas un métronome dont on peut suspendre le battement, et que pour Pénélope je n’ai que pitié.

 

Aujourd’hui tu t’en vas et nous nous étreignons sur le quai, sourires et larmes emmêlés.

 

« Le diapason est cassé », dis-je.

 

« Le pire n’est jamais sûr », me réponds-tu.

 

J’ai toujours détesté les adieux

 

 

Isabelle

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 28/10/2016 18:04

L'appel du large est le plus fort et le retenir ne servirait à rien. Peut-être reviendra-t-il, peut-être pas.

levaillant 27/10/2016 23:12

il faut savoir perdre pour gagner

emma 25/10/2016 14:00

Une situation tres romanesque, peut on lutter contre un reve obsessionel

almanito 25/10/2016 12:51

Mais l'amour c'est aussi accepter la liberté de l'autre...

Galet 25/10/2016 12:17

Même Ulysse est revenu. Il faut garder la corde tendue pour que la vibration continue de résonner.

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos