Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 16:40

sujet semaine 42/2016 - clic

 
Elle a toujours mal dormi même lorsqu’elle était bébé, c’était sa révolte de petite fille sage
Elle demandait aussi sans cesse à sa mère si elle l’aimait, l’insomnie était en fait un message
Plus tard, elle allait voir sa grand-mère le soir pour qu’elle lui donne un Mogadon, pour finir
Un moment de vouloir tout bien faire, être sainte pour qu’on l’aime, et enfin dormir.
 
C'était l'automne, un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique
Là -bas on l'appelle l'été indien clic
 
 
Cannelle chantait Joe Dassin  et des chansons plus joyeuses de lui et d’autres, elle semblait
Gaie, vivante ; souriante avec un air distant, le dos et la tête droite, ça lui donnait
Un air fier alors qu’elle n’était que timidité, peur des autres et de leur regard qui la jugeait
Elle préférait être seule  ou avec ces êtres qui parvenaient à voir en elle son paysage abstrait
 
C'était l'automne, un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique
Là -bas on l'appelle l'été indien
 
 
Pour être aimée, elle ajouta aux médicaments occasionnels, l’alcool et la cigarette
D’autres drogues pour être cool et rire fort, se créer un nouveau  personnage de fête
Cannelle était enfin aimée par des hommes qui la trouvaient désirables et désirantes
Alors pourquoi ce refrain mélancolique résonnait-il même dans sa tête d’amante
 
C'était l'automne, un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique
Là -bas on l'appelle l'été indien
 
 
 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

laura 21/10/2016 09:05

que fuie t-elle en faisant l'amour?

emma 20/10/2016 15:59

Cannelle n'en finit pas de fuir... "l’été indien", ça aurait aussi fait un joli titre

laura 20/10/2016 08:55

Pascal et Chloé, merci

XYZPascal 19/10/2016 19:04

Que ne faut-il pas faire pour se faire aimer...
Pas toujours facile de trouver quelqu'un qui nous aime
juste pour ce que nous sommes

Chloé 19/10/2016 11:24

Medoc, alcool, tabac, drogues... échappatoires qui sur le moment donnent l'illusion d'un mieux être et qui au final vous détruisent sans résoudre le moindre problème! Le chemin de l'acceptation de soi est parfois tellement long et parsemé d'embûches ! chloé

laura 18/10/2016 07:50

jill: des hommes légers, c'est quoi? Tu juges bien sévèrement mes personnages.
Mony: merci
Jamadrou: c'est un peu le sujet de mon "Paysages de Cannelle"

jill bill 17/10/2016 19:58

Il est gens ainsi qui doutent, ont peur de tout, des autres, complexés, se soignent avec.... rien de bon en fait, un courage artificiel qui n'attire que les hommes légers...

Mony 17/10/2016 19:44

C'est beau et triste à la fois...

jamadrou 17/10/2016 18:56

"les êtres qui parvenaient à voir en elle son paysage abstrait" ne furent pas assez nombreux et les médicaments, même aux belles couleurs, jamais n'ont pu remplacer le manque d'amour. Mais que s'était-il passé durant cet automne lointain pour barbouiller et tacher ainsi son paysage intérieur?

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net