Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 15:03

Sujet semaine 43/2016 - clic

Elle a toujours détesté les adieux mis en scène, ceux de la littérature ou du cinéma. Ils s’étirent en longues phrases, en plans rapprochés puis éloignés dégoulinant de pathétisme, de mélodies lourdes ou poignantes. Oui, elle a toujours détesté ces adieux lyriques qui forcent la main au destin et veulent la prendre aux tripes.

 

Qui peut lui dire que ces personnages ne se rencontreront plus jamais, qu’à nouveau l’avenir ne leur jouera un tour à son façon et ne les réunira par un lien bien plus fort encore ?

 

Enfant, l’adieu de Perrette à ses veau, vache, cochon, couvée l’intriguait. Pourquoi dire adieu à ses prétentions alors qu’il suffisait de trouver un récipient quelconque et d’aller à nouveau traire la Marguerite dans le pré ?

Pourquoi, pour un pot brisé, du lait renversé, ne plus courir la campagne la tête pleine de projet ?

 

A l’école, ce pluriel en x était une contradiction à l’enseignement de sœur Claire déclarant qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Mais elle aimait lire, farfouiller ici et là et malgré son jeune âge elle était consciente que des dieux il y en avait beaucoup et ce n’était pas pour lui déplaire…

 

Le temps, bien sûr, a fait son œuvre et elle a laissé s'échapper quelques illusions de jeunesse sans pour autant  dire adieu à ses rêves.

 

Quand, autour d’elle, des êtres aimés s’en vont vers l’au-delà, ce mystérieux au-delà, le mot adieu ne franchit jamais ses lèvres, ces absents restent pour toujours au fond de son cœur, de son esprit. Ils sont son diapason et font partie des pièces variées du grand puzzle de sa vie……

Et pourtant comme elle a vécu douloureusement le moment de se séparer pour toujours d’une proche tout en respectant profondément son choix de disparaître dans la dignité !

 

Oui, elle a toujours détesté les adieux !

 

 

Mony

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

aimela 29/10/2016 10:09

Ce n'est pas évident d'accepter le "le départ" des personnes aimées vers l'autre monde mais comme tu le dis si bien, ils restent dans nos cœurs à jamais . Un magnifique texte là encore

Galet 28/10/2016 22:09

Je préfère "l'Adiou" de mon coin de Provence qui est une invitation à se revoir... Si Dieu le veut !

Chloé 28/10/2016 20:28

Un beau geste d'amour que d'accompagner un proche dans son choix de partir mais la séparation n'en reste pas moins douloureuse et est un véritable déchirement pour celui qui part et pour celui qui reste.Chloé

emma 28/10/2016 19:54

Dans la dignitė, on est d'accord sur le principe, mais qu'il doit être douloureux d'' accepter ce choix pour d'autres que soi, des reflexions graves autour du thème des adieux,auquel nous pensons tous particulierment ces jours.ci

Jeanne Fadosi 28/10/2016 19:16

l'ultime séparation. Pas facile de pouvoir mourir dans la dignité et pas facile pour les proches

jill bill 28/10/2016 17:27

Texte de circonstance avec la Toussaint... ah les adieux, tout un programme en littérature au cinéma et dans nos vies tout simplement... tous un jour nous les faisons à quelqu'un de proche avant qu'à notre tour on ne les entendent pour soi...

almanito 28/10/2016 17:22

Comme toi, je trouvais Perrette un peu simplette de ne pas chercher de solution à ses petits problèmes :) C'est peut-être que nous aimons bien de temps à autres nous complaire dans le pathos et aussi faire semblant de croire que tout - les sentiments, l'amour - est éternel.
Tout a une fin mais les personnes disparues restent dans nos coeurs bien sûr.

Encore un texte beau et profond Mony.

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos