Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 16:32

Sujet semaine 43/2016 - clic

J'ai toujours détesté les adieux, les mots dits avant de se quitter sur les quais d'une gare.

 

Ce n'est pas un adieu m'a-t-il répondu, nous nous reverrons très vite. Des mots, toujours des mots que chantait Dalida dans sa chanson mais moi je sais que lorsqu'il sera monté dans ce foutu train, il m'oubliera comme les autres avant moi. Cela a toujours été ainsi. Une femme dans chaque gare qui l'attend comme les femmes de marins à chaque port.

 

On s'est rencontrés dans une gare (encore une) alors que j'attendais une amie qui venait du sud pour quelques jours. J'étais en avance et le train en retard comme d'habitude. J'ai pris un café en attendant lorsqu'un monsieur m'a apostrophée . «  Vous avez perdu votre foulard madame » Je l'ai regardé et mon cœur n'a fait qu'un bond devant ses yeux si bleus. Je l'ai invité pour le remercier. Il a accepté et depuis on se voyait tous les jours, se téléphonait toutes les heures d’absence comme deux adolescents à leur premier amour. Nous étions au diapason, nous étions heureux.

 

Tout allait pour le mieux jusqu'au jour où il m'annonça qu'il devait partir pour un pays lointain. J'ai cru que j'allais mourir sur place.

 

- C'est une mutation pour mon travail, je dois le faire, me rassura-t-il .

- Oui, je comprends mais tu n'as pas prévenu ton patron que tu étais avec moi ?

- Il le sait mais là où je vais, ce n'est pas pour les femmes.

- Oh bien sûr, encore un misogyne.

- Ne t'en fais pas, cela ne durera qu'un an et puis, il y a le téléphone, Internet. Allez fais-moi un beau sourire.

 

J'ai souri mais au fond de moi, je savais que c'était fini, il ne pouvait en être autrement alors je l'ai laissé partir avec sa valise et nos souvenirs. 

 

Je ne pouvais pas l'accompagner à la gare. Je hais les adieux.

 

 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 28/10/2016 19:08

comme une parenthèse entre deux moments au café de la gare

levaillant 27/10/2016 23:34

sur le quai de la gare, l'adieu est un mot valise

emma 27/10/2016 11:21

Une belle et triste histoire ( version cynique : Une femme dans chaque gare, peut être un bon filon pour voyager á moindres frais ? )

JAK 24/10/2016 18:55

Il y a comme ça des gens volages je veux dire qui s’envolent de gare en gare en cherchant à rattraper on ne sait quoi. Mais c’est douloureux pour celui qui reste sur le quai

Mony 23/10/2016 18:15

Qui sait peut-être reviendra -t-il ? Mais il ne mérite pas une éventuelle attente !

jill bill 22/10/2016 18:37

Encore un coeur brisé en petits morceaux...

almanito 22/10/2016 18:19

C'est que ce n'était pas Le bon...

Galet 22/10/2016 17:53

Les rencontres de gare, c'est comme les romans du même nom, ça fait pleurer les filles...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos