Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 20:03
Se faire embobiner !   Pascal Levaillant

sujet semaine 41/2016 - clic

 

Maintenant tous les cinq ans
On a le droit de se faire embobiner

 

Ah! ces générateurs de boniments
Qui flattent le nombril des uns
Pendant que d'autres
Espèrent continuer leur magouille

 

Générateurs d'embrouille, oui
Personne n'est dupe
Alors soit tu replay, soit tu rewind
Moi j'en play plus

 

Beranger et Leotard
M'ont inspiré cette chansonnette

 

J'honore ainsi le talent de ces deux talentueux impertinents
Pour "Magouille blues" de Francois
et pour "Chte play plus" de Philippe

 

Réécoutez ces deux titres en urgence

 

 

Pascal Levaillant 

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Fabrice Parisy 14/10/2016 08:46

Je découvre moi aussi...
Quant à se faire embobiner, ce n'est pas que tous les cinq ans, on s'en plaint mais si c'était le contraire, on s'ennuierait, certains trouveraient même que ce n'est pas crédible, bref, on s'en plaindrait quand même... (ma main à couper !)
FP

Jeanne Fadosi 13/10/2016 17:04

deux références que je découvre et qui n'ont pas vieilli contrairement aux portraits de la vidéo de Béranger

Mony 10/10/2016 15:45

Tous les cinq ans ou tout le temps ?

margimond 10/10/2016 01:53

Ce sont des personnages rotor ! ;-)

jak 09/10/2016 20:20

bien d accord avec toi
j y ai pensé il y a quelques jours
http://melimelojarjille.canalblog.com/archives/2016/10/06/34408090.html

Chloé 09/10/2016 18:02

Bon ben Pascal, ne m'en veux pas, chte pause, chte stop et cht'éject pour aller écouter Léotard dont l'air me trotte dans la tête et Béranger ( que j'ai sûrement du entendre car le titre me dit quelque chose). Bien inspirée ta chansonnette.Chloé

vegas sur sarthe 09/10/2016 07:26

Le fil des mots, le chic des photos :)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net