Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 20:07
Tirer les ficelles et les vers du nez.   Chloé

sujet semaine 41/2016 - clic

 

Un vieux banc délabré, un peu dur de la corne, dressa haut pavillon, sur les bords de l’orne quand à la nuit tombée, charolaises aux pieds, s’installa à son bord une sorte de Sherlock Holmes, du genre gratte papier. D’humeur quelque peu tatillonne, l’homme, excité comme une chips qui va se faire croquer, posa sur le branchu à présent recyclé, son auguste fessier.

« Approchez mon ami » s’exclama t-il soudain, trouvant en ce vieux banc une sorte d’exutoire pour libérer sa plume mais aussi sa pensée. « Ça c’est passé comme je vous dis, ici même ! Observez mon cher la trame de ce bois, les nœuds rabibochés qui montrent là l’essence de deux bois différents… Ne sentez vous pas là, la rémanence des lieux ?»

Le scribouillard se parlait à lui-même, s’inventant un binôme, histoire de converser. Tantôt assis, tantôt debout, il arpentait le sol, l’échine du vieux banc, mâchouillant tour à tour sa pipe et son stylo.

Le banc se fit grinçant et se mit à couiner, commençant à céder sous le poids des idées et d’une tonne de papiers.

« Articulez mon vieux, activez vos neurone, je n’entrave plus que couic »

En de grandes enjambées et d’envolées lyriques usant de métaphores, d’emphases, de rhétoriques, le détective privé générateur d’enquêtes toujours très épicées, loin de botter en touche, fouinait et prospectait, labourant de ses pieds le tissu végétal de ce pauvre feuillu déjà fort malmené.

A force de fureter et de tergiverser, de chercher la p’tite bête, de tirer les ficelles et les vers du nez de ce bois vermoulu, il finit par trouver, l’indice tant convoité.

En deux cuillères à pot l’affaire fut bouclée. L’énigme élucidée, notre gratte papier, leva donc son fessier en laissant au vieux banc, à présent tatoué de l’empreinte de ses pieds… Le fardeau d’ses idées et …une tonne de papiers.

 

 

Chloé

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Fabrice Parisy 14/10/2016 12:51

Génial ! Et dire qu'avant l'arrivée de ce gratte-papier, c'était un banc quiet...
FP

Chloé 14/10/2016 17:55

Ah! ça me plait bcp le banc quiet ! je le note! Chloé

Jeanne Fadosi 13/10/2016 16:53

Ah...si c'est un banc à histoires, notre écrivain y reviendra en suivant son fil

laura vanel-coytte 11/10/2016 15:11

le banc comme paysage mental

Mony 10/10/2016 15:45

Dure la vie des bancs publics :)
Bel imaginaire, Chloé !

margimond 10/10/2016 01:58

... Et le banc cale !

Chloé 10/10/2016 20:26

Fort possible Pascal car Anna avait un banc d'âge avancé! Affaire à suivre! Chloé

Pascal 10/10/2016 18:47

Eh! c'était pas le banc d'Anna !

Chloé 10/10/2016 08:53

Et le ban cale et le ban bout de colère!lol!

jak 09/10/2016 20:28

Arthur Conan Doyle lui même n'en aurait pas fait autant!

vegas sur sarthe 09/10/2016 07:25

Bravo pour cette histoire surréaliste! Y'a plus qu'à fermer le ban...

Chloé 09/10/2016 09:50

Merci Vegas mais très inspirée de tes personnages haut en couleur et enquêtes dont je suis très friande; C'était juste un clin d’œil sur la toile ! Chloé

almanito 08/10/2016 22:20

Génial Chloé, un grand bravo pour ton humour et ta plume très en verve!

jill bill 08/10/2016 21:54

Quand d'autres préfèrent leur bureau pour raconter leur histoire ou roman... ,-)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net