Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 21:13

sujet semaine 45/2016 - clic

Je sors d'un cinéma, un monde où je ne suis plus moi

Et c'est rare, que je disparaisse ainsi, croyez moi

 

C'était "La mort de Louis XIV", une autre époque

Mais quelque soit le sujet, le méridien, peu importe

Comme un sucre que je ne mets plus dans la tasse

Depuis des lustres au moins, je disparais, m'évapore

 

Je sors d'un cinéma, un monde où je ne suis plus moi

Et c'est rare, que je disparaisse ainsi, croyez moi

 

Jean-Pierre Léaud mourait dans la peau du Roi-soleil

Et c'est comme quand son père de cinéma  s'est éclipsé

François Truffaut, reviens pour poser ta main  sur mon éveil

A ce film où son fils spirituel meurt: non, restez!

 

Je sors d'un cinéma, un monde où je ne suis plus moi

Et c'est rare, que je disparaisse ainsi, croyez moi

 

J'ai laissé le roi s'endormir sans plus diffuser sa lumière

J'ai débranché mon cerveau de ma petite vie, petits soucis

Pour  le connecter au  septième art  de qui j'espère

"Le grand sommeil" des idées fixes qui m'ennuient

 

Je sors d'un cinéma, un monde où je ne suis plus moi

Et c'est rare, que je disparaisse ainsi, croyez moi

 

Alors je décide ce soir de faire "Les 400 coups"

Vivre comme le réalisateur et son acteur fétiche

Malgré les êtres qui nous blesse  et d'un seul coup

Voudrait briser nos élans vers le cinéma et la plage

 

Je sors d'un cinéma, un monde où je ne suis plus moi

Et c'est rare, que je disparaisse ainsi, croyez moi

 

J'aime ces "Rencontres du troisième type"

Où le réalisateur d'"E.T" fait jouer celui

De "Domicile conjugue" , où Spielberg

Engage Antoine Doinel pour mes nuits

 

Je sors d'un cinéma, un monde où je ne suis plus moi

Et c'est rare, que je disparaisse ainsi, croyez moi

 

 

Laura Vanel-Coytte

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Bricabrac 11/11/2016 16:02

Une bonne séance, qui m'a changé les idées

Mony 09/11/2016 14:51

Se déconnecter de la réalité le temps d'un film cela nous aide parfois à relativiser les choses :)

Chloé 09/11/2016 11:11

J'aime beaucoup la teneur de ton texte Laura . Un bon moyen de s'évader et de quitter la réalité qui nous entoure, assez glauque d'ailleurs en ce moment ... enfin ça dépend du film quand même mais il y a le choix dans les thèmes alors on peut cibler selon nos envies. chloé

Josette 06/11/2016 10:18

l'amour du cinéma nous fait parfois faire les 400 coups !

Assoula 06/11/2016 09:57

Superbe!! que dire de plus !!?
un texte qui reflète l'amour du cinéma
bonne continuation

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net