Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 07:21

sujet semaine 51/2016 - clic

Des soirs de solitude à broyer du noir, des nuits d'insomnies à ne plus finir. Les fantômes du bonheur, s'ils ont existé un jour, se sont fait la belle depuis longtemps.

 

Des guerres, des attentats, des enfants malades ou morts. Des sans domicile fixe dormant dans les rues, d'autres se pochetronnant dans le douillet de leurs draps pour oublier je ne sais quelle souffrance et l'on dit que la vie vaut la peine d'être vécue. A d'autres !

 

Oh ! Point d'amertume cela rendrait plus malade le monde affaibli par tant de coups du sort. Ce n'est qu'une réalité crue et sans compromis promis par je ne sais quel père Noël ou par un concurrent au poste de président.

 

Comment aimer la vie dans ce cas ? Comment dire que cette conne de vie en vaut la peine ? Je n'en sais rien, il faut faire avec, c'est tout.

 

 

Aimela

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

emma 19/12/2016 20:03

la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie...

almanito 18/12/2016 20:15

Bien sûr aimer la vie. Ne serait-ce que par respect pour ceux qui souffrent...

Galet 18/12/2016 09:49

Le pessimisme de Noël est le plus triste qui soit, mais a-t-on jamais vu un pessimisme gai ? Même la notion d'espoir peut faire grincer des dents à certains...

jill bill 18/12/2016 08:28

Plus de pauvres que de riches ici bas, hélas... mais avouons que naître du bon côté facilite la vie...

vegas sur sarthe 18/12/2016 08:04

... faire avec et apprécier les petites choses, les petits évènements qui illuminent une journée, placer 8 mots même dans un texte tristounet.
Bonne et belle journée, Aimela

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net