Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 15:27

sujet semaine 02/2017 - clic

Il n’y a dix ans, nous rentrions du Maroc où nous avions travaillé et vécu trois ans.

 

Pour des raisons trop longues à expliquer, nos affaires (meubles, linge, papiers, photos, souvenirs, disques, télévision, chaîne hifi, etc.) étaient restées bloquées là-bas

 

Nous sommes donc rentrés en France avec vingt kilos de bagages chacun, le maximum autorisé sur Royal Air Maroc : des vêtements chauds pour l’hiver français(en avril au Maroc, nous avions mangé dehors par 25 degrés ; -2 à notre arrivée à l’aéroport de Lille), des affaires de toilettes, les traitements médicamenteux essentiels, quelques livres de secours. Nous avons vécu un mois chez mes beaux-parents en Picardie où mon mari a travaillé puis nous sommes descendus en Ardèche pour que mon mari prenne la direction d’une usine là-bas. On nous a logés deux nuits à l’hôtel puis nous avons trouvé un meublé dans la Drôme provençale qui nous permettait de vivre sans nos affaires coincées au Maroc. Il y avait pas mal de vaisselles, des draps, une télé, l’électroménager pour redémarrer à zéro en attendant. Peu de temps après, j’ai trouvé un remplacement de professeur documentaliste à Lyon dans un lycée d’enseignement privé catholique. Malgré le trajet d’une heure matin et soir 4 jours sur 7(1h30 avec le trajet à pied de l’appartement à la gare et de la gare au lycée), je me régalais dans mon travail. A la rentrée suivante, on m’a proposé un remplacement de longue durée (six mois) mais qui me mettait à une heure trente de notre appartement dans une région où l’hiver peut être mauvais. Nous avons fait nos calculs pour savoir si ça serait rentable. De plus, comme j’&étais jeune dans ce métier, je ne voyais pas comment refuser. Alors nous avons cherché un deuxième meublé pour moi où mon mari passait un week-end sur deux et je rentrais pour ma part un week-end sur deux. Entre temps, nos affaires étaient arrivées du Maroc et j’ai pu emmener ma télé dans mon meublé.

 

C’est cette télé que mon gentleman cambrioleur pendant les vacances de NOEL avec le double des clés de nos propriétaires (perdues par eux). Ils ont mis la télé dans son carton et sont repartis sans plus de dégât qu’à l’aller et sont repartis avec le carton sous le bras dans la nuit d’hiver de cette petite ville désertée par les fêtes.

 

Il m’a donc fallu un moment pour me rendre compte de ce vide au milieu de la pièce principale. Mon mari est resté dormir avec moi pour me rassurer dans cet appartement qui avait tout de même été visité. Le lendemain, il a changé la serrure et nous avons racheté une télé.

 

 

Laura Vanel-Coytte

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

laura 14/01/2017 09:51

Je me suis mal fait comprendre apparemment

Margi 14/01/2017 08:34

Et bien voilà, je pense que la nuit que tu as passé avec ton mari a du être plus prometteuse que celle que tu aurais passée avec un plateau télé devant l'écran. Ce cambriolage "télévisuel" ne serait-il pas plutôt une chance ;-)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos