Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 18:30

sujet semaine 04/2017 - clic

Précaution en préambule : cette lettre est totalement imaginaire. Seuls éléments peut-être vrai et pas attesté, l'enfant du tableau serait le fils de deux ou trois ans d'un charpentier d'Auvers-sur-Oise et l'éventuel projet de venue de Théo, le frère de Vincent, avec sa famille.

 

Auvers, le 24 juillet 1890

 

Mon très cher Théo,

 

J'ai bien reçu ta lettre m'annonçant votre venue à Auvers et je m'en réjouis. J'ai trouvé un arrangement avec le charpentier du village qui voulait bien remettre quelques tuiles d'une maisonnette inhabitée mais et douillette, mis à part ce petit problème de fuite, contre le portrait de son jeune fils.

 

J'ai presque terminé ce tableau de commande où je trouve cet enfant bien trop sage. Mais c'est ainsi.

 

J'aurais aimé le saisir dans sa spontanéité de bon petit diable mais dès qu'il me voyait prendre les pinceaux, il prenait la pose comme un bon petit ange bien dressé.

 

Cela fait une oeuvre certes proprette mais figée, à cent lieues de ce que j'en espérais.

 

Ses parents, eux, sont ravis et votre gite sera hors d'eau d'ici un jour ou deux. Tu peux rassurer ta tendre épouse sur le confort et la sécurité pour le petit.

 

A très bientôt,

 

Ton Vincent.

 

 

Jeanne Fadosi

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Chloé 27/01/2017 23:16

Bel imaginaire Jeanne qui montre ici à travers cette correspondance, la proximité affective des deux frère qui elle était bien réelle,.Chloé

Mony 27/01/2017 17:42

Dans cette lettre je ressens les liens forts qui unissaient ces deux frères...

Jeanne Fadosi 27/01/2017 19:10

une correspondance qui a été publiée et dont je recommande chaudement la lecture. Elle m'avait passionnée.

Bourgeon créatif 27/01/2017 14:11

Un Vincent bien touchant que tu nous décris !

Loïc Roussain 27/01/2017 10:19

Une jolie mise en valeur de ce tableau, qui aurait pu être tout simplement ignoré.

vegas sur sarthe 26/01/2017 20:45

Le voilà donc le vrai visage du fils du charpentier...

Jeanne Fadosi 27/01/2017 19:10

ah je n'y avais pas pensé !

jill bill 26/01/2017 19:56

Un troc donc, qu'on ne fait plus tant de nos jours... merci Jeanne ;-)

almanito 26/01/2017 19:05

Cette lettre aurait sans doute pu exister, l'artiste n'était jamais satisfait de son travail, bien vu!

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos