Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 07:44

sujet semaine 03/2017 - clic

 

Piquetée de lucioles qui narguent les étoiles, poussière d'étoile, Gaïa ma terre, Gaïa ma mère, crachat convulsif de la guerre des étoiles, tu accouches sans fin de titans sanguinaires, minuscules poussières qui s'entredévorent, arrogantes poussières qui scintillent le temps du battement de l'aile d'un papillon…

 

 

Emma

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Chloé 20/01/2017 11:36

Vision assez effrayante mais tellement réaliste hélas! Chloé

Fabrice Parisy 20/01/2017 11:01

Finalement, c'est en prenant ce recul vers les hauteurs, que l'expression "tout l'or du monde" prend tout son sens. Gaïa, terre de lumière, scintillante... Heureux sont les rares humains qui peuvent visuellement en jouir...
FP

jamadrou 19/01/2017 18:39

la terre en a marre et toutes les planètes ont fermé leurs frontières
les papillons de nuit n'ont plus qu'à crever; le battement que tu as entendu est le dernier soubresaut.

Mony 17/01/2017 15:28

Et l'humain en général n'est qu'un minuscule fragment...

JaclynO'léum 17/01/2017 12:13

On ne dirait pas, mais nous sommes tout petits,dans la galaxie. Belle évocation de notre condition.

Loïc Roussain 17/01/2017 10:03

Tout en menaces, en peurs, puis l'apaisement et la sérénité du papillon ... J'ai beaucoup aimé.

almanito 17/01/2017 08:08

Des étoiles bien sombres...

vegas sur sarthe 17/01/2017 08:01

C'est beau et ça fait peur à la fois !

jill bill 17/01/2017 07:50

La terre en voit de toutes les couleurs avec nous... les planètes inhabitées doivent se dire ouf...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos