Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 07:07

sujet semaine 12/2017 - clic

LA DICTATURE DIÉTÉTIQUE

 

Jean Bon règne en dictateur sur un pays dont les sujets se doivent d’être gros, à l’image de leur dictateur, sous peine d’être ravalés au rang d’esclaves, les postes les plus importants étant réservés à ceux au teint rose. Il n’a que mépris pour les médias étrangers qui ne voient en lui qu’un engraisseur de porcs.

Pierre Ponce s’est fait un nom dans la communauté des exclus squelettiques et organise la rébellion : il entend renverser le régime et prendre le pouvoir.

Là est le noeud du problème : renversement de régime politique ou alimentaire ? Des esclaves en surpoids ne seraient pas rentables et deviendraient neurasthéniques en mangeant moins, et les nouveaux maîtres, trop longtemps privés, engraisseraient à vue d’œil.

Pour les deux clans, s’asseoir autour d’une table pour discuter n’est pas envisageable, ce meuble étant par essence ce qui les divise.

Qui trouvera la solution ?

 

LES FÉLINES

 

Confrontées à l’ingratitude de la terre, portées par la gentillesse d’une tribu, Marthe et sa fille s’investissent dans leur sacerdoce de médecins de brousse. Sylvie a hérité de la ténacité et du courage de sa mère et toutes deux sont fières du surnom de « Panthères » que leur a donné le guérisseur local dont elles ont fini par acquérir la protection en respectant et apprenant ses pratiques.

Jusqu’au jour où… Félines, arriveront-elles à se fondre dans le paysage pour œuvrer dans l’ombre ? Risquer sa peau n’est malheureusement pas réservé qu’aux animaux, et les prédateurs rodent, certains plus séduisants que d’autres, tous dangereux. A moins que…

 

Une très beau roman, à mettre en parallèle avec le premier livre de cet auteur : « Le baobab céleste », primé au Salon de Ouagadougou.

 

LA DERNIÈRE VAGUE

 

Vague de désir, vague de bonheur ou d’enthousiasme, c’est bon de se laisser porter par sa jeunesse et par ses sentiments.

Puis vient le temps du vague à l’âme, celui où on doit se décider, enfin, à réaliser que la nouvelle vague s’est depuis longtemps évanouie sur le sable d’une vie aussi plate que la grève.

Sur cette plage, pourtant, Sylvie vient se promener, à la recherche de fortunes de mer. Guillaume, vide comme une coquille abandonnée, retrouvera-t-il son éclat sous la caresse de ses doigts ?

 

MÉMOIRES D’UN FAUSSAIRE

 

Quand on se fait passer pour un autre, quand, aussitôt démasqué, on endosse un nouveau costume, on vit mille vies, où tout n’est qu’apparences, images volées et reflets déformés. Giorgio l’a bien compris, mais englué dans l’engrenage de ses mensonges, il doit aller toujours plus loin dans la tromperie.

C’est ici le terrible récit d’une vie sans amour, sans famille et sans amis, tous n’ayant connu qu’un acteur de génie qui, en avouant ses duperies réclame l’absolution.

Cruel souvent, drôle par instant, grave parfois mais sincère, enfin.

 

Un livre qui ne vous laissera pas indifférents, à réserver toutefois à un lectorat adulte.

 

 

Galet

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Marité 24/03/2017 13:01

Dépêche-toi de te faire embaucher dans une maison d'édition. Tu as un talent certain pour écrire des quatrièmes de couverture qui donnent envie d'acheter. :-)

Galet 24/03/2017 14:20

De voir "mon visage" ! Voilà que je m'autocensure ! Un comble ! ;o)

Galet 24/03/2017 14:18

Hélas, on me cantonne à ce rôle quand je rêve de voir à côté de cette fameuse quatrième... C'est trop injuste...

Mony 23/03/2017 15:51

Le comité d'édition a, je pense, bien fait son boulot et a repéré quatre sujets alléchants :)

Galet 23/03/2017 17:58

Je ne suis malheureusement que le grouillot chargé d'appâter... Ce n'est pas moi qui empocherai les royalties...!

jill bill 23/03/2017 14:23

Tu sais donner envie... bon je te les prends tous ;-)

Galet 23/03/2017 17:55

Ne l'ébruites pas, mais en commandant directement chez l'auteure, tu paieras moins cher !

emma 23/03/2017 09:21

l'affrontement Bon/Ponce n'est pas sans rappeler la querelle des les Gros-boutiens et les Petits-boutiens de Swift, les félines sont romanesques à souhait, le faussaire miroite comme un bijou en toc, une sélection littéraire des plus alléchantes, merci Galet

Galet 23/03/2017 09:34

Tirages malheureusement épuisés ! Merci à toi.

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net