Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 20:14

sujet semaine 11/2017 - clic

Sais-tu Jean ce que j'ai entendu dire de Titus ? Il est bien mal en point depuis que cette c ... chipie l'a quitté. On dit qu'on lui a envoyé un tweet. Tu crois qu'elle serait venue ? On dit qu'il ne paraît plus que l'ombre de lui-même. La dernière fois que je l'ai vu, on aurait dit un fantôme, il déambulait dans la rue, hagard ...... D'ailleurs, son cousin m'a dit que sa voisine avait dit que sa soeur disait que son beau-père qui n'en donne pas cher a raconté que... Tu m'as compris, ces nanas, aujourd'hui .... On m'a dit que le tweet disait :
 
<< ..... "Titus est mourant. Il n'en a plus pour longtemps, quelques jours à peine, il murmure votre nom. Pourriez-vous venir à son chevet, une dernière fois" .... Elle ne l'a même pas lu jusqu'au bout , |[elle a effacé] aussitôt le message. Elle a dit Qu'il crève.
Elle jette son téléphone par terre, se déporte encore vers le mur, ferme les yeux, mais, sous ses paupières serrées, les lueurs s'obstinent. Lui revient une phrase grandiloquente peut-être aperçue à la fin du message. Venez avant qu'il ne meurt. Elle n'en retient que la faute de français. les imagine tous autour de la main qui a tapé le message sans soupçonner l'erreur, tous aussi ignorants les uns que les autres, englués dans une prose qui ne leur ressemble pas. Ou bien l'a-t-elle inventée pour les mépriser une fois de plus ?
Qu'il crève.
Quand il l'a quittée, elle a espéré toute la nuit une lueur où elle aurait lu, c'est impossible, je reviens, reviens, mais la nuit est restée noire. Qu'espèrent-ils en la faisant venir ? Qu'elle l'empêche de mourir ? Qu'il emporte dans la mort son meilleur souvenir (comme le chante Barbara, si tu ne reviens pas je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs) ou qu'elle renoue, comme eux, avec les larmes, les sanglots ? Quand elle en a assez de spéculer, elle dit : qu'il crève. Tu dois viser le jour où tu ne lui en voudras même plus, lui dit-on. Nous y sommes presque : comment en vouloir à un mort ?
Qu'il crève.
Les jours suivants, elle file à Port-Royal en laissant son téléphone chez elle ..... >>
 
Mais, je m'aperçois que je m'emmêle les pinceaux. Ecris-je sur l'image de cette semaine, ou bien sur celle de la semaine dernière ? qu'importe ..... après tout, je m'en moque, j'écris.

P.S. un très large extrait de ce texte n'est pas de mon cru. Je cite Nathalie Azoulaï, dans son ouvrage Titus n'aimait pas Bérénice, prix Médicis 2015, qui étincelle pour moi, ce matin, comme un joyau.

 

 

La Vieille Marmotte

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 17/03/2017 14:45

Un bel emprunt en tous cas qui donne envie d'en savoir plus sur ce livre. Moi ce texte qui n'est pas qu'un tweet me fait penser à une chanson de Barbara il pleut sur Nantes ...

JAK 14/03/2017 09:53

J'espère que Nathalie Azoulaï t'a envoyé un tweet de remerciement !☺☺☺

La Vieille Marmotte 15/03/2017 08:25

Je n'ai pas perdu le Nord, J'ai un contrat pour la promo qui peut rapporter gros ! :-)))))))

Fée capucine 13/03/2017 09:22

Bonjour, merci pour ce beau partage...bon lundi...amitié...Fée capucine

La Vieille Marmotte 15/03/2017 08:26

Bonne journée Capucine.

Galet 12/03/2017 20:22

Oui, qu'importe l'emprunt quand on en fait bon usage, au point de diffuser et répandre sur la toile le plaisir d'écrire et celui de lire... Clic-clic... je retourne chez moi...

La Vieille Marmotte 15/03/2017 08:29

Bien de ton avis Galet. Mon article, sur mes terres, est plus complet. Si cela t'intéresse :
http://leblogdelavieillemarmotte.over-blog.com/2017/03/mille-et-une-semaine-11/2017.html

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net