Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 14:32

sujet semaine 21/2017 - clic

Un journée comme une autre, le soleil brille et Hortense en profite pour retrouver ses copines Lucienne et Charlotte assises sur le banc près du mur.

 

Hortense

Avez-vous appris la nouvelle ?

 

Lucienne

Quelle nouvelle ?

 

Hortense

Le maire ne veut plus qu'on meurt dans son village.

 

Charlotte

Comment ça, il ne veut plus ?

 

Hortense

Il dit qu'il n'y a plus de place dans le cimetière.

 

Lucienne

Nous voilà bien, où est ce que l'on doit aller alors ?

 

Hortense

Je ne sais pas, mais moi je reste chez moi. Le maire aura beau râler, je n'irai pas ailleurs et puis où ? Je n'ai plus de famille.

 

Charlotte

Moi, je n'ai pas de famille non plus et je refuse d'aller crever dans un mouroir en ville, non mais ! Il va m'entendre le maire.

 

Hortense

Toute seule, tu n'y feras rien.

 

Charlotte

Qui te dit que je suis seule, vous serez bien avec moi les filles et puis on peut trouver d'autres vieux et on fera comme les jeunes.

 

Lucienne

Les jeunes ?

 

Charlotte

Ben oui quoi, on fera un tel charivari jour et nuit que le maire ne pourra pas faire mieux que nous enterrer dans notre cimetière.

 

Hortense

C'est une bonne idée ça, je vais faire une banderole.

 

Lucienne

Moi, je vais emprunter le porte-voix de mon cousin  syndicaliste dans l'usine qui a fermé l'année dernière. Il a peut-être encore l'engin.

 

Hortense

Moi, je préviens tout le monde de la réunion qui aura lieu demain. C'est bon ?

 

Charlotte

Il n'y a pas de temps à perdre, allons-y.

 

Hortense

Compte sur moi, j'y serai.

 

Lucienne

Moi aussi.

 

Après de longs conciliabules, les pancartes, le boucan jour et nuit pendant un mois, le maire a changé sa position. Hortense, Charlotte et Lucienne pourront, lorsqu'elles seront décédées, être enterrées dans le village.

 

Aimela

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 26/05/2017 14:54

ah oui une histoire vraie bon support à l'inspiration !

Chloé 26/05/2017 09:54

Bravo les filles! Non mais des fois ! Oui comme dit Mony , il me semble avoir lu quelque chose de ce genre il n'y a pas si longtemps! c'est fou! Chloé

Mony 21/05/2017 15:52

J'ai vu une info semblable à la télé. Où allons-nous, pauvre société, si les cimetières remplis et le manque de prévoyance font de nous des gueux abandonnés au fond d'un fossé ? Bien vu !

Loïc Roussain 20/05/2017 16:46

Histoire vraie ! j'ai vu cette info dans mon journal : défense de mourir chez soi ...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net