Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 15:24

sujet semaine 20/2017 - clic

S’ils croient que je n'ai pas repéré leur manège, à ces pingouins, là ils se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'au nombril, si c'était pour ne pas se faire remarquer, ils auraient dû se méfier, les "papa" et pas nous sortir leur batterie de cuisine ! C'est bien du 22 long rifle ou je ne m'y connais pas ! Des objectifs comme ça, je n’en ai vu qu'aux states, le jour où Marie-Line était allée s'étendre dans l'herbe verte du Wyoming avec son copain le joyeux Johnny, sous l'oeil complice et bienveillant de Bob, le frangin ! Ah y se sont régalés, les tireurs, et que je te mitraille par ci, et que je te mitraille par là, un vrai champ de bataille, sauf que la Marie-Line, qu'était trop occupée pour se rendre compte de quelque chose, continuait à se laisser lutiner gentiment par "mister president" en mâchouillant une violette dans des poses plus que lascives. Alors tu parles qu'y z'en ont profité un max, les monstres ! !


J'étais pas là, vu que je devais avoir deux ans quand c'est arrivé, mais quand j'ai découvert douze ans plus tard dans le grenier de Tonton Jef les douze pages des photos de leurs débauches, eh bien, je vous dis pas, je suis passé directement de l'hiver canadien à l'été indien, j'étais en sueur, le tee-shirt me collait à la peau, j'avais l'impression de baigner dans un bain à 60° et je voyais le drapeau des USA passer et repasser devant mes yeux avec ses mille étoiles. Je crois que c'est ce jour-là où j'ai pris conscience de ce qui me différenciait radicalement et définitivement de mes six frangines et que mes yeux se sont grand ouverts sur le monde féminin pour ne plus se refermer.


Aujourd'hui où je suis passé de l'autre côté de la barrière et que c'est moi qu'on traque depuis mon rôle époustouflant dans "la chevauchée magnifique", je me régale à les voir tous là depuis deux jours, ces abrutis, guettant le moindre de mes déplacements. Y m'auront pas aussi facilement, on ne débusque pas aussi vite un cow-boy comme moi à la détente aussi rapide et qui a des yeux de lynx devant et derrière la tête ! Mais je me marre, ah ! oui, je me marre, je me demande combien de temps ils vont tenir encore, un jour, deux jours ? Et avec cette chaleur en plus !! Je leur lancerais bien mon chapeau de gaucho, celui qui m'a rendu célèbre dans "los caballeros", mais j'ai peur qu'ils en profitent pour appuyer sur la gachette ! Et que je ne découvre ma tronche demain à la une de tous les baveux.


Non, je ne leur ferai pas ce plaisir, on va voir qui va tenir le plus longtemps ! Pas de doute, ce sera moi, je me suis méfié, j'ai rempli mon frigo de vivres et j'ai douze caisses de bière d'avance, de quoi tenir un siège. Allez, résistons vaillamment dans ce Fort-Alamo de verdure (le regret de ma vie, n'avoir pas joué dans le VRAI Fort-Alamo), moi j'ai tout mon temps, y m'auront pas de l'autre côté vu qu'il y a la rivière qui fait cinquante mètres de large à cet endroit.

Allez, bon courage les mecs, à demain matin, moi, je vais m'en jeter une petite derrière la cravate histoire de me rincer un peu le gosier, avec cette chaleur, je sens que je vais les retrouver raides morts demain matin. Et même, avec un peu de chance, les charognards seront passés par là et il ne restera plus que leur carcasse, tant mieux, comme ça, j'irai récupérer leur matériel, ce sera toujours ça de gagné !


Allez, good bye, les gars, sleep well and sweet dreams, et comme dit le proverbe : "patience et longueur de temps..."

 

 

cloclo

Published by miletune.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

emma 19/05/2017 13:37

une anthologie de vraie cinéphile, Cloclo/Marie-Line

Mony 16/05/2017 08:58

Un dernier moment de gloire ? De beaux clins d'oeil à notre mémoire cinématographique :)

Josette 14/05/2017 16:41

la gloire de l'acteur se calcule au nombre de paparazzi !

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net