Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 09:38

sujet semaine 26/2017 - clic

C’était par une  nuit de bivouac,

la chaleur était profonde
mais mon pauvre cœur était si froid !


A quoi cela sert-il d’attiser un brasier
au pied d’une banquise ?
Y a-t-il encore quelqu’un ici pour supposer
qu’un étang surgira  un beau jour au fin fond du désert,
bordé de ses  plages blondes,
et que de gras poissons  viendront
se  jeter d’eux-mêmes dans nos filets ?


Les longs silences du grand Sud
auront toujours raison de nos mirages
et la soif et la faim règneront sur les âges
indéfiniment, cruellement hélas,
insensibles à nos cris, à nos forces et  à nos résistances.


Pourtant, cette nuit de bivouac, j’ai entendu
clairement la lune au sable murmurer :
il faut nous battre, sans cesse et sans répit,
car rien n’est jamais acquis ni  perdu tout à fait.


Pourtant, ce soir-là, au fin fond du désert,
j’ai vu poindre une lumière,
entrevu  et perçu la voix, les mains, le sourire,

le regard embué du peuple des nomades
et j’ai compris que l’on n’est jamais vraiment seul.


Même s’il faisait nuit noire,
même si je ne distinguais rien,
j’ai su que d’une larme ou d’une simple goutte
pourrait jaillir un jour une source d’eau douce
entre deux oasis d’espoir.

 

 

Cloclo 

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

emma 29/06/2017 16:10

très beau, Cloclo, me fait penser à la nuit sous les étoiles de E E Schmitt (désolée pour la longueur du lien )
http://www.lefigaro.fr/livres/2015/09/15/03005-20150915ARTFIG00254-eric-emmanuel-schmitt-une-drole-de-nuit-dans-le-desert.php

Jak 28/06/2017 15:47

D’une goutte jaillit la vie
D’un flot de mots poétiques jaillissent l’espoir
Et c’est beau !

Mony 27/06/2017 20:01

J'apprécie toujours ton regard optimiste, Cloclo ! Merci.

La Vieille Marmotte 27/06/2017 05:53

Celui qui sait cela ( trois dernières strophes de ton poème) Cloclo, celui là a quitté le monde de la magie, celui ou :<< ...un étang surgira un beau jour au fin fond du désert,
bordé de ses plages blondes,
et que de gras poissons viendront
se jeter d’eux-mêmes dans nos filets ? >> pour vivre enfin dans le monde des Humains.
Cette Science là a un coût, certes ! mais elle a du prix ! Merci pour l'en-seignement .....

jamadrou 25/06/2017 22:47

Un texte émouvant Cloclo
émouvant comme sable mouvant dans un désert où, je vois avancer les hommes bleus, les seigneurs du désert: des hommes libres.

jill bill 25/06/2017 20:26

Même au fond du trou, seul, cruellement ébranlé, ne pas perdre espoir trop vite...

vegas sur sarthe 25/06/2017 13:15

Un message d'espoir et de vie dans ce désert inhospitalier

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos