Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 08:18

Salvador Dali - clic - clic

sujet semaines 30 et 31/2017 - clic  

Des centaines d’années qu’il parcourt les mers sans jamais approcher des terres mais ce soir, fatigué et seul, Il est venu me chercher, lui le navire fantôme, perdu corps et âmes en allant guerroyer, je ne sais quel ennemi.
 
Je suis montée à son bord et malgré la tempête, je vogue et vogue encore, ne craignant ni la peur ni la mort. Je me sens bien, la mer me léche les pieds et le vent pousse les voiles vers des horizons lointains. Tout est beau dans l’univers, le ciel, les oiseaux, la mer, éternels mouvements de la vie. Sur ce navire tous mes soucis, toutes mes peurs se séparent de moi et tout doucement sans faire de bruit, la paix s’installe.
 
Elle commence par mes pieds puis doucement mais sûrement, elle monte le long de mes jambes , creuse un petit trou, le temps d’en prendre conscience, dans mon ventre un instant... Puis d’un coup envahit mon cœur de bonheur... Pour finir, elle embrase mon cerveau de mille feux. Dieu que c’est bon... Tout est irréel ici, je suis heureuse. Le temps de réaliser ce qu’il m’arrive, le navire revient sur la plage et me laisse là... abandonnée...
 
Depuis, tous les soirs, je retourne sur la plage et attends... en vain... Il ne viendra plus...
 
Oh ! Toi mon beau navire, tu es parti ailleurs, chercher de nouvelles recrues pour un instant, une éternité. Tu amèneras encore des hommes ou des femmes en quête de guérison en attendant que toi, tu sois en paix.
 
 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Mony 02/08/2017 15:27

Un bateau guérisseur, quelle bonne solution il a trouvée pour combler sa propre dérive. L'apercevrons-nous un jour, ici ou là ?

almanito 02/08/2017 14:52

Une excellente façon de trouver le sommeil parfois: s'imaginer flotter dans l'eau, comme en apesanteur... Joli rêve en tout cas :)

Jeanne Fadosi 02/08/2017 10:45

Ah cette sensation de flux et reflux même en dormant. mais faut-il rêver de voguer ou se contenter du rivage ?

jill bill 02/08/2017 09:31

Ah comme une nouvelle sorte de drogue... on oublie tout et on aimerait recommencer... ;-)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos