Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 09:59

sujet semaine 38/2017 - clic

Le soleil s’est couché mais la nuit n’est pas encore là. Le ciel a perdu son soleil mais n’a pas encore trouvé les étoiles. C’est l’heure suspendue, l’heure où tout est silencieux, l’heure où le monde est en harmonie avec le lumière. Dans cette lumière d’un bleu profond, les feuilles frémissent, l’eau clapote et tout est concentré pour exprimer l’amour, l’amitié, la tendresse. C’est l’heure où les parfums se développent. 
 
Un soir de doux été, un homme rentre chez lui après une journée de travail. La Seine lui fit un clin d’œil et il s’arrêta pour la contempler. C’est cette heure si particulière que les Impressionnistes on défini comme l’Heure bleue. L’homme est grand admirateur de cette peinture ; il parfumeur enfin il est « nez ». C’est dans cette atmosphère que lui vint d’un parfum composé de senteurs d’héliotropes vanillées qui vont se fondre avec les arômes bois de santal sur un lit de rose de Bulgarie… 
 
Nous sommes en 1911 et Jacques Guerlain vient de créer « L’heure bleue » qui rend hommage à ce moment particulier et à cet élan impressionniste qu’il aime tant. 

Clément Serveau - clic

 
 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Mony 23/09/2017 11:36

Il ne manque que les effluves du parfum, Lilou :)

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos