Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 18:51

sujet semaine 38/2017 - clic

Aurile, assise et nue,  a fermé les yeux pour mieux entendre pour mieux sentir.

Et puis elle a attendu.

Doucement ses narines se sont dilatées et elle a pu capter le parfum de La fleur, parfum qui montait de la planète Terre Mère

Elle a pu aussi vaguement très vaguement entendre des chants d’oiseaux et le murmure du ruisseau.

Magnifique Heure Bleue !

Et puis en un instant  tout a disparu,

Le Grand Iceberg au cœur frigide  a gelé jusqu’au souvenir de ce parfum et de cette musique.

C’est alors qu’Aurile  s’est endormie.

Dans ce pays le bleu à l’âme est au cœur des choses, ces choses glacées aseptisées qui repoussent toute intrusion des sentiments.

Même dans son rêve elle cultive la froidure

Elle est glace pilée au parfum du néant, elle est pigment bleu pigment blanc qui tombent glacés du cosmos.

Dans ses rêves il n’y a ni oiseaux ni couleurs ni musique, le temps a déposé un linceul de silence.

Même dans son état de rêve lucide elle ne sait pas ce qu’est la verdure

 Car autour d’elle et en elle tout est froidure.

Dans cette contrée intergalactique l’atmosphère est figée et les rêves sont glacés.

Aucun souffle de vent ne trouble cette ambiance et c'est ce calme de l’air qui rend le froid supportable, vivable.

Pourtant qui, un jour, viendra d’un geste clément écarter la froidure pour apporter fécondité et chaleur ?

Une lumière semble arriver sur ses épaules

Cette lumière saura-t-elle faire fondre cette glace qui reste dans son corps comme la mer salée qui stagne dans une coquille vide ?

Cette lumière semble venir de la Terre où les hommes attendent le feu vert,

Le Rayon Vert,

Ils attendent et espèrent ce signal pour  faire le grand voyage et  venir faire fondre de plaisir toutes les femmes endormies par la froidure du Grand Iceberg.

 

Jamadrou

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

Petite fleur bleue. 17/09/2017 15:18

Ce Grand Iceberg est un vrai tyran abandonnant ces pauvres êtres à leur virginité ou même les rendant frigides .

"Le froid virginal de la blanche neige qui repose sur mon cœur amortit l'ardeur de mes sens" Shakespear

jill bill 17/09/2017 08:23

Des hommes brûlant de fièvre... on imagine de l'autre côté ces femmes en attente elles aussi...

Mony 17/09/2017 07:38

Cette heure bleue paraissait tellement douce au début. Ne serait-elle qu'un leurre ?

Annick SB 17/09/2017 07:24

Le pessimisme ambiant chassé par la Lumière ; j'ai apprécié ...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos