Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 09:20

sujet 06/2018 - clic

En éternuant je sortis la croûte de son étui poussiéreux; c'est fou ce qu'on peut garder comme cochonneries dans un grenier familial.

Sur mon épaule, Germaine était en train de défaillir et pour une fois ne disait rien.

La toile apparut et je poussai un sifflement admiratif :"Tes vieux se sont pas fichus d'toi, ma poule"

"C'est tout c'qui me reste d'elle" souffla t-elle et elle ajouta avant de s'évanouir : "M'man était belle, hein ?"

 

Ca ne durait jamais longtemps... dix secondes plus tard j'allais savoir : "C'est qui qu't'appelles M'man ?"

"Ben c'est ma mère, Paulette... ta belle-mère quoi! Tu r'connais plus ta belle-mère ?"

J'avais beau rassembler mes souvenirs, si j'avais eu une belle-mère comme ça, je n'aurais sans doute pas regardé la fille donc elle n'aurait pas pu être ma belle-mère et... tout ça m'embrouillait.

"Ta mère ? La rousse qui pose masquée ?"

Germaine avait vite repris des couleurs : "Mais non! Elle est en blanc dans sa robe de mariée, celle que j'ai portée moi aussi pour notre mariage mais Môssieur était bien trop pressé de m'la retirer pour s'en souvenir aujourd'hui !"

Elle sanglotait.

Là, j'avais plus qu'à m'raccrocher aux branches pour m'enfoncer un peu plus comme d'hab : "Maint'nant que tu l'dis, c'est vrai qu'vous vous ressemblez... elle était vachement belle à l'époque"

C'est vrai que le "à l'époque" était de trop mais c'est la vérité.

"Normal" lança t-elle "c'était la Belle Epoque"

"Et la grande rouquine qui s'cache derrière alors ?"

"Oh ça c'était l'Angèle Lupin, une copine d'enfance mais on n'a pas l'droit d'en parler depuis qu'elle avait débauché mon père"

J'insistai pourtant : "Lupin, de la famille d'Arsène Lupin ?"

Germaine me dévisageait : "Pourquoi ? Toi aussi tu connais des Lupin ?"

"Non... c'est juste à cause du masque, ça fait mystérieux, limite chelou"

Germaine explosa : "Chelou ? Un Lynch chelou ? Tu réalises que t'es devant un Lynch ?"

Je poussai un second sifflement admiratif : "Lynch ? çui qu'a réalisé Elephant Man ? J'te crois pas... ta mère a connu David Lynch, elle qu'a jamais quitté Chateauroux ?"

Comme moi, Germaine s'était arrêtée de respirer.
Elle se pencha sur le tableau, y chercha la signature de celui qui avait immortalisé la sublime Paulette et la mystérieuse Angèle Lupin briseuse de couples.

"Albert Lynch !" cria t-elle "Albert... pas David!"

J'étais certain que Lynch se prénommait David et je sentis qu'on allait encore se prendre la tête pour rien, déjà que son Angèle n'était pas une vraie Lupin !

J'avais du mal à imaginer Lynch peignant des toiles et encore moins des modèles comme  ma belle-mère et sa rivale.

Germaine revenait à la charge : "Et mon chapeau ? Tu t'souviens d'mon chapeau à plume ? Tu l'avais rajouté dans la corbeille avec la jarretière pour faire monter les enchères! Dès ce jour-là j'ai cerné le bonhomme!"

Le bonhomme se souvenait du champagne éventé, de ses chaussures trop neuves et de la danse des canards...

Le bonhomme n'avait plus qu'une envie, remballer le Lynch, la belle-doche et la rouquine ravageuse... et aller faire un tour au parc.

 

Fallait faire retomber la pression : "T'as raison ma poule, il était doué ce Lynch mais il aurait tout aussi bien pu les filmer..."

 

 

Le blog de Vegas sur Sarthe - clic

commentaires

M
Ton imaginaire n'est jamais pris en défaut et c'est bon de te lire, Vegas sur sarthe :)
Répondre
V
Merci Mony ! J'ai mis du temps à trouver un angle d'attaque pour ce thème
J
ente un excellent texte qui chatouille les zygomatiques ! <br /> Pauvre Germaine je comprends maintenant ses aigreurs ...
Répondre
V
:))
D
excellentissime, comme toujours !
Répondre
V
Thank you !
M
Quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, Germaine m'est devenue sympathique !<br /> Quelle imagination !
Répondre
V
On voit bien que tu ne vis pas avec elle :)
A
Au menu : Secrets de famille aux croûtes poussiéreuses + malentendus frisants la mauvaise foi + anachronismes langagiers = la Belle Epoque revisitée ; merci Vegas pour ta Germaine et son pauvre mari usé !!!
Répondre
V
... et vive Lynch !

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos