Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2019 7 26 /05 /mai /2019 14:59

sujet 21/2019 - clic

Comme je n'ai trouvé qu'une personne pour parler de ma chimère de chimère, je ne mange quasiment qu'avec lui et je fuis presque les repas à plusieurs:

 

Quand j'avais trois ans, j'ai dit: "Quand je serai grande, je serai une chimère, cette créature fantastique avec une tête de lion, un corps de chèvre et une queue de serpent, qui crache le feu et dévore les humains. En fait, ce n’était pas tant à cause de son corps ou de ses pouvoirs maléfiques mais plutôt à cause de mon grand-père Gérard de Nerval, célèbre notamment pour ses « Chimères. » -Mais, Gérard de Nerval ne peut pas être votre grand-père puisqu’il n’a pas eu d’enfant ? Et donc encore moins de petit enfant. On dit même qu’il n’a connu aucune femme(bibliquement). - « On » est un imbécile et n’était pas là pour « tenir la chandelle » lorsque mon grand-père était avec Jenny Colon ou Adrienne. J’ajouterais que c’est mon rêve et que j’ai le droit de rêver à ce que je veux. - N’est-ce pas révélateur que la chimère soit aussi dans le langage courant une illusion ? - Je me fais peut-être des illusions mais, même si Gérard de Nerval n’est pas mon grand-père biologique, il est au moins « mon grand-père d’âme… » J’aurais aimé être sa petite-« fille du feu » et traverser avec lui « la porte d’ivoire ou de corne » qui sépare le monde réel du monde imaginaire et irréel, l’aider à maîtriser « l’épanchement du songe dans la vie réelle » qu’il a connu avec « Aurélia. » Ainsi, j’aurais pu partir avec lui et un écritoire pour le « Voyage en Orient » en passant par l’Allemagne et rencontrer sa « Lorely. » Il m’aurait fait découvrir « La Bohème galante » (N’allez pas me dire que ce titre est celui d’un puceau ?…) J’aurais visité avec lui les « Petits châteaux de Bohème. » Il m’aurait chanté des « Odelettes » dans « Une allée du Luxembourg. » Nous aurions monté ensemble « L’Imagier de Haarlem », « L’Alchimiste » ou « Léo Burckart. » J’aurais été auprès de lui quand il traduisait le « Faust » de Goethe ou « Poésies allemandes. » Comme mon « grand-père d’âme, je me suis intéressée aux « Illuminés, » aux sciences occultes et à la théosophie. J’ai fait mienne la théorie des « Correspondances. » J’ai tenté de transformer mon feu destructeur. 

 

La part de moi qui est devenue chimère vous salue. 

 

 

Le blog de Laura Vanel-Coytte

commentaires

J
j'ai tant aimé ses récits de voyages...<br /> Nos chimères lui doivent beaucoup !<br /> Merci Laura
Répondre
M
Peut-être l'as-tu rencontré vraiment dans une autre vie ?
Répondre
L
lis mes livres sur lui<br /> et les siens
Répondre
A
Tu me donnes envie de mieux connaitre De Nerval.
Répondre
L
moi, j'aime Nerval
Répondre
M
J'aime beaucoup !!! merci...
Répondre
L
MERCI
Répondre
F
Sûre que tu es la petite file biologique de Gérard de Nerval !
Répondre

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos