Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 20:23

sujet 5/2020 - clic

-----

 

Cher vous,
 
Qui n'achetez pas mes livres
Et même ne lisez pas mes textes
Et ne reconnaissez même
Pas que j'existe par "ce que
J'écris" et " ce(ux) que j'aime[1]."
Cher vous, la mort de mon mari récente
Ne remet pas le compteur de votre indifférence
A zéro, au contraire, la colère me donne
Un dérivatif comme ce que j'écris et ce(ux) que j'aime
A ma douleur immense car lui me
Reconnaissait écrivaine, me lisait, me
Critiquait, aimant que je parle
De lui et n'appréciant pas mes écrits faciles.
 
[1] Titre de mon blog

 

 

Le blog de Laura Vanel-Coytte

commentaires

Cricri 09/04/2020 23:42

Je viens aussi de déposer un commentaire chez Quichottine. J'ai découvert sa page te concernant en fin d'après-midi et j'ai aussitôt commandé ton recueil. Ce n'est que tardivement ce soir que j'y suis revenue plus longuement.
Cette douleur, c'est aussi la mienne depuis bientôt 5 ans, toujours aussi cruelle. Comme tu as bien fait de hurler ainsi la tienne, je retrouve dans tes mots celle que je ne sais dire. J'ai toujours l'impression que la mienne est si violente qu'il me semble impossible que quelqu'un d'autre puisse eprouver la même. C'est très bête mais c'est ainsi et les conseils pontifiants des "autres" me donnent envie de hurler. Je n'écris pas, je brode et il savait apprécier et mettre en valeur mes realisations aussi simples fussent-elles. Je lui brodais parfois une petite phrase d'amour, elles sont en cendres avec lui dans son urne. C'était leur place.
Comme d'autres, j'etais persuadée de ne pouvoir lui survivre, et pourtant....
Excuse-moi, je suis très bavarde quand je m'y mets !
Je vais attendre ton recueil un peu comme un exutoire, c'est long en ce moment.
MERCI pour tes mots.

Béa kimcat 03/04/2020 16:47

Bonjour Laura
Je viens de chez Dame Quichottine...
Voici le commentaire que j'ai laissé sur son blog :
Superbe billet pour nous présenter ce beau livre que Laura a écrit pour son mari défunt, auquel je suis sensible...
Je comprends la douleur de Laura...
Cela fera 4 ans le 11 avril que le mien m'a quittée... Le temps passe mais la blessure est toujours vive...
Alors je suis émue...

laura vanel-coytte 05/02/2020 07:16

il paraît que tout va bien... puisque je verbalise

colettedc 08/02/2020 15:49

C'est un bon signe, en effet, Laura.

colettedc 04/02/2020 01:08

Je suis sans mot, Laura devant ta douleur immense ici exprimé par tes mots ...

colettedc 04/02/2020 01:09

...exprimée ... bien entendu ...

Lancolie 03/02/2020 22:04

Ceux qui nous lisent, nous reconnaissent et nous épaulent...ceux qui "nous vivent de l'intérieur"...
(Hélas faut-il que ce soit eux qui partent...)
l'amour c'est bien la renaissance et la re-co-nnaissance...

laura vanel-coytte 05/02/2020 17:33

très bien dit ce que je pense: l'amour notamment par le sang, dans ce sens profond, n'est pas inné

Mony 03/02/2020 16:44

Ce "vous" semble universel ???

laura vanel-coytte 08/02/2020 08:56

Bonjour,

Il y a des gens, non lecteurs, mais qui m'apprécient
et d'autres lecteurs, qui prétendent m'aimer
et ne me lisent pas

Merci pour ton commentaire et bonne journée

Annick SB 03/02/2020 14:09

Que ce soit dans le silence ou dans l'écriture, un deuil est toujours long et douloureux...

laura vanel-coytte 08/02/2020 09:00

Bonjour,
Le fait que je me sois exprimée sur mon mari quand il était vivant
Explique que je m'exprime sur son absence
Aussi, je suis écrivaine, ça me touche et et ça peut toucher l'universel
Comme je n'ai pas d'amis et de famille proches géographiquement ou moralement, je ne parle vraiment de mon deuil que dans mes écrits et à quelques spécialistes
Enfin, j'ai besoin de vendre mes livres
Merci et bonne journée

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos