Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 15:53

sujet 35/2020 - clic

_____

 

S’il est un exercice des plus périlleux au monde, c’est bien celui de déboucher une bouteille. Encore hier, et je ne mens pas, j’étais chez une amie que ne boit que de l’eau, j’avais apporté une bouteille de vin pour être sûre que mon repas ne serait pas gâché par cette cruelle absence, mais en fouillant tous ses tiroirs, pas de tire-bouchon, c’est un objet inutile pour elle. Je me souviens tout-à-coup que je dois avoir dans mon sac un canif multi-usages, eh oui, j’en avais un, mon repas et surtout l’ambiance étaient pour cette fois sauvés…

 

Car quid de l’ambiance quand on ne boit que de l’eau ? Les concepteurs de cet instrument l’ont bien compris de leur côté, il n’y a, n’est-ce pas, que les objets (et les êtres) de valeur (que dis-je, de saveur) qui méritent qu’on se donne du mal pour les conquérir ! Aurait-t-on l’idée de fermer les bouteilles d’eau avec des bouchons en liège qui demanderaient tant d’effort ? L’époque actuelle est à la simplification, à la facilité, à la rapidité de mouvements qui sont précieux et qu’on ne doit pas gâcher par des efforts inutiles. L’indication Ouverture facile est un piège, un leurre, que dis-je une escroquerie. Elle s’étend à présent à des tas d’articles qui souvent, malgré l’avis imprimé en gras sur l’étiquette placée là pour rassurer le client, résiste souvent et définitivement à leurs efforts, efforts d’autant plus grands que le sujet est âgé.

 

S’il vous plaît, messieurs les concepteurs, inventez des objets faciles à ouvrir, à refermer, ne m’obligez plus à aller chercher mon voisin ex champion de bodybuilding pour ouvrir ma bouteille ! Je sais, vous allez me dire qu’il est pourtant  beau gosse, mais comment s’attarder chez lui quand cinq amies (tout aussi nulles que moi) m’attendent pour déboucher le précieux breuvage et arroser le fameux anniversaire du mois de mars que l’on fête seulement aujourd’hui. Il paraît qu’il y a un musée du tire-bouchon dans le midi. Je serais curieuse de le connaître, comme tous ces objets si utiles et que, hélas, nous, faibles femmes, ne sauront jamais utiliser  !

 

 

Le blog de Cloclo

commentaires

Mony 28/09/2020 19:47

Il y a un petit côté qui sent bon le vécu dans ton récit :)

cloclo 27/09/2020 10:54

Ceci est une fiction, bien sûr ! J'ai 36 tire-bouchons chez moi et comment peut-il en être autrement quand on a un gendre bourguignon et une belle-fille du côté de Bordeaux ! En tout cas, je retiens celui nommé de Gaule, ça me fait trop rire ! Quant à l'ouverture facile, sur d'autres plans, je maintiens, c'est une énorme supercherie. Merci de vos retours.

K 27/09/2020 11:49

Et quand on a bousillé l'ouverture facile on passe en mode fermeture impossible !

Galet 26/09/2020 21:07

"L'alcool non, l'eau ferrugineuse oui !" https://www.youtube.com/watch?v=YcuE54E9coI

cloclo 27/09/2020 11:55

Tout à fait !

L'Entille 26/09/2020 18:21

Pour vous simplifier la vie, il existe le tire-bouchon appelé "De Gaule" Eh oui, on le visse, il lève les bras car celui-ci nous comprend toujours. Par un système de levier très ingénieux, les bras se baissent, le bouchon sort et à nous la fête !!!!

Lecrilibriste 26/09/2020 17:53

Oui ! "Quid de l'ambiance quand on ne boit que de l'eau " Je te rejoins !

Lancolie 26/09/2020 17:32

oui, récemment encore je me suis complu, avec une dame de mes amies, à commenter défavorablement cette mention fallacieuse : " Ouverture facile " sur je ne sais quel sachet acheté la veille, et il est vrai que de ce fait, on se sent très très bête quand on n'y arrive pas !!! ceci dit le texte est excellent ! et l'ouverture du blog, pour le coup, est toujours très facile ce qui est apprécié !

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos