Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2021 2 18 /05 /mai /2021 19:06

sujet 14/2021 - clic

-----

 

Je n’ai rien à te dire sinon que je t’aime.

 

En arrêt devant la vitrine, Charles Loquosme, le plus fin des meilleurs limiers de la PJ s’interrogeait, à défaut de quelqu’un d’autre puisque nul suspect n’était en vue, tout comme aucun témoin ne s’était manifesté.

 

Franchement, ce n’était pas une affaire pour lui. La vieille rengaine des chats à fouetter.

 

Qui avait bien pu écrire une telle déclaration sur cette vitrine, juste en face de la salle de musculation, ce qui avait mis le gérant de la boutique dans une colère noire.

Charles Loquosme n’avait pas manqué de le ramener au calme en lui indiquant qu’il avait échappé à plus infâme, à plus insultant.

 

Ah ce n’était pas une déclaration enflammée, non, en bleu convenons que c’était assez glacial.

Mais ça faisait parler ou jaser.

Si l’on n’y mettait pas bon ordre, le gérant de la boutique allait en faire une jaunisse.

 

Une fois que le légiste - convoqué par erreur – eut été renvoyé à son public habituel, la technicienne scientifique dépêchée sur place ne décela aucune empreinte, ce qui ne permettait pas de suivre la moindre trace.

 

Peu enclin à penser qu’un fantôme avait fait du mauvais esprit, Loquosme préféra divaguer. Manière de se détendre.

Il se disait qu’un bavard facétieux aurait rajouté « moi non plus », mais il n’y avait pas la place.

Dans ce cas, soit il s’était abstenu, soit il était passé à l’acte, ce qui renvoyait à quelqu’un qui avait du mal à planifier, en pleine colère, bref un impulsif.

 

L’enquête piétina donc quelques jours. On mit une voiture en planque près de la boutique. On restait en pleine impasse.

 

Et puis, inopinément, «il» se constitua prisonnier.

Un rédacteur de lettres anonymes en mal de reconnaissance avoua.

Une basse vengeance après un entretien de recrutement où on l’avait recalé. Ce que le gérant confirma.

«Il» avait voulu montrer qu’en techniques marketing, il y avait la lettre mais aussi l’esprit. Contrairement à ce qu’on lui avait laissé entendre.

La suite de l’histoire ne dit pas si une seconde chance lui fut offerte.

 

 

Le blog de K

commentaires

margi 20/05/2021 17:05

Le pauvre rédacteur sera plus prudent lors de sa prochaine déclaration. Espérons quand même qu'il ne finira pas sur l'échafaud :-)

Mony 19/05/2021 09:19

Voilà une belle façon de sortir de l'anonymat et de peut-être trouver un boulot... à la PJ ?
Charles Loquosme,, un beau personnage pour nous mener dans des histoires variées.

MG 19/05/2021 08:49

Une belle enquête !

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos