Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 12:47

sujet 14/2021 - clic

-----

 

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime, toi ma liberté que l'on s'acharne à faire disparaître sous prétexte de crise sanitaire.

 

La muselière partout, les tests non fiables et maintenant le passeport sanitaire pour aller où bon me semble. Plus de courses, ce sont mes enfants qui les font. Plus de coiffeur, mes cheveux poussent, poussent en liberté pour me venger de toutes les restrictions que l'on m'inflige. Plus d'ateliers d'écriture avec mes copains et copines, plus de théâtre, ils sont fermés, plus de sorties, plus rien de ce qui me plaît. Enfermée chez moi car je refuse toute cette mascarade, je me suis mise à la musculation de mon cerveau en lisant tout ce que je trouve en dehors des journaux des oligarques qui ne racontent que des mensonges et font ainsi de la propagande à longueur de journées.

 

C'est le soir ou dans des rassemblements pacifiques que je sors. Avec mes marqueurs je tague toutes les vitrines que je longe pour hurler ma douleur de t'avoir perdue, toi ma liberté.

 

 

Le blog d'Aimela 

commentaires

margi 20/05/2021 17:38

Tu as raison, ne laissons pas nos rêves être piétinés !

lecrilibriste 17/05/2021 09:11

Voilà un nouveau violon d'Ingres de trouvé, grâce à la crise !

Mony 16/05/2021 10:14

Tu as pu profiter de cet espace pour t'exprimer, c'est déjà un pas en avant :)
Courage, nous sommes tous dans la même situation !

cloclo 15/05/2021 19:23

Eh oui, ces temps sont difficiles, mais bientôt nous savourerons d'autant plus notre liberté que nous l'aurons perdue un temps ! Courage !

Mary Grimoire 15/05/2021 15:19

"Liberté, j écris ton nom..." pour qu un jour nous te retrouvions.
J espère que bien vite tu pourras prendre tes marqueurs pour lui souhaiter la bienvenue sur toutes les vitrines ave le sourire.

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos