Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 16:10

sujet 18/2021 - clic

-----

 

Ce regard n’est pas le mien,
Je ne vois pas bien.
Qui es-tu, femme que l’on démasque,
En commençant par le masque,
De façon impitoyable
En tirant sur le bout plus fiable.
Travail de son alter ego,
Pour danser un tango.

Bien triste ce portrait
Tout est abstrait.
Sol de grosses dalles
Pour un être pyramidal.
Sable à l’infinie,
Tout est ignominie.
Soleil qui diffuse son ombre
En beaucoup plus sombre.

Nouvelle cure d’amaigrissement
Perte des arrondissements.
Rechercher le bon bout
Choisissez bien l’embout,
Le corps se déroule
Retirant toute boule.
Résultat assuré,
Elle sera défigurée.

Tire, tire sur le fil,
Apparaîtra le nombril !
Tire, tire sur le drain,
Se libéreront les deux seins,
Tire, tire sur la ficelle,
Tu apercevras ses aisselles,
Tire, tire la chevillette,
Apparaîtra sa tête.

Ce genre d’œuvre s’achète,
Comme d’autres emplettes.
Amoureux de la nature, changez de lunettes,
Vous buvez trop d’anisette.
Si votre femme lui ressemble,
Ne restez pas ensemble.
Il y a de si jolies choses dans la création,
Pourquoi s’arrêter sur de telles déviations !

 

 

Le blog de Chatondaniel

commentaires

Galet 16/06/2021 23:36

On peut faire dire bien des choses à une image et même son contraire, nous en sommes ici la preuve !

lecrilibriste 15/06/2021 20:12

Tire, tire sur le mètre pour gagner quelques centimètre ...
j'aime bien ta quatrième strophe !.

Mony 14/06/2021 19:34

A chacun son regard, bien entendu :)

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos