Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 20:16

sujet 36/2021 - clic

-----

 

 

Il m’avait dit sur le ton de la plaisanterie :

Ma chérie, dès demain je construis notre nid !

J’avais ri. Il n’avait jamais rien entrepris.J’avais ri. Bien mal m’en a pris !

Il est parti, s’est retiré dans son gourbi.

Pendant des mois je ne le vis.

J’ai même cru qu’entre nous, c’était fini.

Tous les jours je toquais à son huis.

Tous les jours je n’entendais qu’un cliquetis.

J’ai imaginé que sur sa vieille Remington il m’avait écrit.

Mais point de lettre de lui.

Je me morfondais loin de lui.

En puis un jour, en début d’après-midi,

Il arriva, les bras chargés d’un bouti.

Mon chéri, lui ai-je dis, comme je me suis languis.

« J’ai construit notre nid », il m’a dit, ravi.

Et dans une forêt de bilimbis

Il a accroché notre nid.

Il était grand, infini, inouï.

Si bien qu’on y a fait nos petits.

 

 

 

L’Entille

commentaires

V
L'essentiel c'est qu'il fit nid !
Répondre
K
De quoi rester tout ébaubi !
Répondre
M
comme c'est doux ...<br /> Merci
Répondre
L
Une touche de douceur dans ce monde n'est pas de trop!! Merci
M
Une jolie métaphore de ce que peuvent vivre les humains dans la jungle urbaine... ou campagnarde, super !
Répondre
L
Un nid, le rêve du cocon.
L
Super ton poème! <br /> je ne savais pas ce qu'étaient les bilimbis. Peut-être que ça faisait un bruit de grelot ?
Répondre
L
Bilimbi<br /> Le bilimbi est un arbre fruitier de la famille des Oxalidacées, aussi appelé arbre à cornichons pour ses fruits comestibles, semblables à des cornichons translucides.<br /> <br /> Il fallait bien trouver une rime en I.<br /> Comme merci !!!

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos