Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2022 1 17 /01 /janvier /2022 19:04

sujet 03/2022 - clic

-----

 

C’est bon maintenant ! Sus au stress ! A bas les mornes pensées ! Fini la déprime! Je ne peux pas me laisser aller ainsi, je ne me reconnais plus !

 

Dans l’arsenal de la reprise en main les sites web propose :

1/ Les antidépresseurs. Que nenni !

2/ La gym, la piscine et tutti quanti : pas question. Je m’imagine en maillot ou legging moulant avec mes 30 kg en trop. Dans le même genre : la marche ! Top ! Avec les tamalous du coin !

3/ La psychothérapie : psychiatre, psychologue, psychanalyste, que choisir ?

4/ La lecture feel good : j’ai essayé, ça me déprime dès que je l’ai terminé le livre.

5/ Mes oméga 3, le millepertuis, la sérotonine, la mélatonine et autres compléments alimentaires. Ça risque de me couter cher avant de voir les premiers effets 

6/ Positiver ! Celle-là je l’aime bien. Tous les amis sont prêts à tout pour m’aider mais il faut que je sois PO SI TIVE !

Il y avait encore en vrac, le yoga, la sophrologie, l’hypnothérapie, les massages ayurvédiques, l’accompagnement chamanique, les constellations familiales, etc…. J’en passe et des meilleures.

 

A ce point-là de mes recherches, je n’avais pas le choix ou trop justement, j’ai fait confiance au hasard. J’ai lancé le dé sur la roue des possibilités et c’est tombé sur : TA  TA !

                                                          L’accompagnement chamanique !

 

Là encore internet a été un excellent allié. Au moins on peut toujours compter sur lui ! Un vrai ami celui- là ! J’avais tenté l’annuaire auparavant. Pfuuuttt ! Pas compétent !

 

Je sonne à la porte du fakir, un joli tintinnabulement se fait entendre. C’est doux et léger comme des galets au fond d’un ruisseau. Un homme m’ouvre. J’entre sur ses pas. Il est grand, large d’épaule, les cheveux longs retenus par un catogan. Il est habillé comme un homme qui travaille à la banque. Je ne sais pas à quoi je m’attendais mais certainement pas à trouver un monsieur normal du moins dans son apparence.

 

Il m’installe sur un sofa sans même me poser une question. Son chat noir s’assoit près de moi. Pas de bol, je suis allergique aux poils de chat ! Ça commence bien. Il y a une drôle d’odeur dans la pièce. Comme une odeur de feu de pneu, ce n’est pas agréable. Il éteint les lumières, je ne vois plus que les yeux d’extra lucides du chat. Un roulement de tambour se fait entendre au loin. Il se rapproche rapidement. Je me sens emportée, entraînée, libérée de mes chaînes et de leur cadenas. Maintenant je sens une autre odeur, comme des herbes sèches qui brûlent dans un champ. J’entends le même tintinnabulement qu’en entrant tout à l’heure.

Et puis plus rien, le noir, le black-out total. Juste des sensations ; le chat toujours près de moi comme s’il me surveillait, je sens une petite brise sous moi et surtout une légèreté inconnue jusqu’alors.

Je suis consciente de tout mais totalement incapable de bouger le moindre orteil. Dans quoi je me suis lancée là ? je n’étais pas bien avec ma dépression ? Mon esprit travaille mais mon corps dort.

 

Et puis soudain, branle-bas de combat ! Le chat s’enfuit, j’éternue et je me réveille.

-          Qu’est qui s’est passé ? Je demande la bouche pâteuse.

-          Oh rien, juste une petite lévitation pour vous alléger. Vous êtes très réceptive, me répond-il.

 

Et me voilà dehors délestée de 300€. Et étrangement je me sens bien. 

 

 

L'Entille

 

commentaires

V
Délestés, on se sent plus léger !
Répondre
M
Le fait de payer une séance aussi cher doit probablement entrer en compte pour se sentir mieux, Quoique... Merci L'Entille pour ce bon moment de détente )
Répondre
L
Tous les thérapeutes ou charlatans vous le diront, l'argent est pour beaucoup dans la guérison ;-))))
K
Ah ah bien vu. <br /> Mais est-ce que ça va durer ?
Répondre
L
L'important c'est d'y croire !! PO-SI-TI-VER

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : atelier d'écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net
 

Infos