Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 11:38
Je vous aime...   Annick SB

Sujet semaine 26/2016 - clic

 

J’ai rendu ma copie au vent !

Trop d’erreurs,

Trop de fautes,

Je ne sais plus si pérennité s’écrit comme ça ou autrement.

Et à chaque mot c’est ainsi.

Dictionnaire,

Urgence,

Doute ,

Recherche.

De quoi parle-t-on dans les chaumières ?

C’est la guerre ?

J’ai rendu ma copie au vent !

Les mots qui chantent dans ma tête ne trouvent plus facilement les mélodies d’antan.

Je ne sais plus écrire.

C’est un fait.

Tout déborde,

Tout s’envole,

Tout file à la vitesse des ondes.

La lumière est partout …

 

J’ai rendu ma copie au vent !

Le souffleur d’idées me fait mal aux oreilles avec son porte-voix qui impose, qui scande, qui recommande, qui fige.

Cela me terrifierait presque à la longue si je l’écoutais vraiment.

Je n’en fais qu’à ma tête !

J’ai rendu ma copie au vent !

 

Je ne peux plus dire les choses comme avant…

Je plane …

S’envolent les erreurs, la souffrance, le rejet…

Montent les souhaits, les rires, le bonheur …

Je ne dirais peut-être plus je t’aime en tête à tête.

Peu importe de le dire !

Je le vis désormais …

Je le vis dans le regard que je porte aux fleurs, aux enfants, au monde qui m’entoure …

J’ai rendu ma copie au vent !

Le son d’amour du coquillage effleure délicatement mon oreille …

Je vous entends …

Je vous lis…

Je vous aime …

 

 

Annick SB

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 11:00

---

Sujet semaine 26/2016

 Alastair Magnaldo - clic & clic

 

Le mot à inclure est : pérennité

 

-----------------

 

Bonne semaine à tous ! 

Mil et une 

Published by miletune.over-blog.com - dans les sujets
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 12:01
Hallucination.   Lady Marianne

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

la fée électricité

endroits déserts et inaccessibles !
bravo humain tu ouvres le chemin
tu ne fais pas que détruire
parfois tu te surpasses pour aider ton prochain -
des peuplades vivaient loin de toute civilisation
voici les premiers maillons de leur libération
Non ce n'est pas une hallucination-
attention fée électricité de ne pas trop les déranger
ils viendront s'ils le désirent, garderont leur us
et coutumes !
Leurs forets tu as préservé il faudra continuer
Modernisme ne veut pas dire esclavagiste
dame nature t'a donné la permission !
essaie de te limiter à ces liaisons
Oublie l'appât du gain et poursuit ton chemin
vers d'autres horizons tu es attendu demain-

 

 

Lady Marianne

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 11:50
Hallucinations.   Laura Vanel-Coytte

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

Hallucinations devant un paysage grandiose
Hallucinations devant une architecture audacieuse
Suis-je bien là, je me pince, c'est bien moi qui regarde?
Ce paysage naturel augmenté par la main de l'homme.
 
Infiniment petit dans l'infiniment grand, microcosme
Devant et dans le macrocosme, c'est mon regard d'Homme
Qui transforme cette nature en morceau de pays, paysage
Que l'architecte a choisi comme de sa création  humaine.
 
Hallucinations: est-ce bien ce paysage vu en livre?
Est-ce bien cette œuvre  entre art et science
Que ma curiosité a découverte dans la presse?
Spectateur réel d'un spectacle vu en rêve.
 
Je remercie le ciel et le terre
De m'avoir fait Homme
Et de m'avoir donné en partage
Le paysage de l'art et l'art du paysage.
 
 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 06:30
Au début.   XYZpascal

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

Au début

 

Dieu jouait

 

au meccano 

 

 

XYZpascal

 

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 19:32
Les maîtres des songes.   Jaclyno'léum

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

Ils avançaient, par vague, géants de dentelle.
Attelés les uns aux autres,
Striant, reliés par ces fils, le paysage.
Ils avançaient, conquérants, et immenses,
Transportant leurs vies à bout de bras.
Affrontant, sans effort, la puissance des fleuves,
Arpentant, tranquilles et le pas sûr, des terres inconnues,
S'arrêtant seulement au bout de leur destin.
Ma mémoire fripée, les dessine encore,
Mes doigts, sans voir, tissant le fil arachnéen,
Me racontent inlassables et fidèles
Cette vision, dont je ne sais démêler
Si ce sont folles hallucinations ou songes improbables.

 

 

Jaclyno'léum

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 12:52
Hallucination.   Emma

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

- Focus s'il te plait, Clytandre ! Ah, c'est joli, quand même !

 

-  qu'est ce qui est joli ?

 

- la bonne vieille terre !

 

- ah oui, les montagnes, la verdure, le ciel bleu…on a plein de films là-dessus !

 

- et ces géants de fer qui gambadent, ils ont l'air de s'éclater, dis donc !

 

- j'aime quand tu emploies des termes désuets, Hildegarde, c'est si poétique. Mais bon, s'éclater,  ça m'étonnerait, tu te souviens du cours d'histoire ancienne ?

 

- ben oui, je sais, c'est pas des humains ! Mais ils font tout pareil : ils pensent, calculent, se multiplient, bâtissent, connectent…

 

- mais ?

 

- mais ne ressentent rien.

 

- Pas comme nous, Hildegarde ! On n'est pas bien là, sur Mars, à la lueur argentée des miradors, dans notre dôme d'acier à isolation maximale ? Dôme, sweet dôme, viens là, chérie, ne gaspillons pas notre créneau câlin annuel !

 

 

Emma

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 11:49
Un grand pont merveilleux.   Lenaïg

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

Qui est donc, qui est donc,
Ce géant qui danse ?
Rien qu'hallucination ?
Aucune importance !

Non il ne danse pas,
Voyons, il travaille !
Tous ses amis sont là,
Comme lui, formant maille

D'un grand pont merveilleux
Apportant la lumière
Par les monts et les creux,
A la ville, la chaumière !

 

 

Lenaïg 

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 07:52
Les non-êtres.   Roseline

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

Ce n’était rien que la fin des horreurs et le monde tombait en ruines

Au delà de la terre, la vie se mourait

On ne voyait plus d’immigrés sur les plages, plus d’émigrés aux ronds-points des cathédrales.

Plus rien. L’air même se meurt

Portés par une force in-humaine, nous restions des esprits. Morts.

C’est alors que la magie de la terre nous ouvrit la dernière vision : rien, un peu de métal en mouvement, le rêve d’un ailleurs, d’une autre humanité. Sait-on ce qui va sortir de ces formes mi-humaines ?

De nouveau, la terre accouche d’une autre vie qui, peut-être fut déjà, lorsque les paleologues ne savaient pas où jeter les yeux pour décrire notre passé.

Ici, maintenant, naissait une foule admirable qui apportait avec elle, en elle, la pensée jamais endormie d’un futur, à connaître, à créer, à aimer…

Non, ces êtres-machines apportent la force de nouveau et les liens qui brûlèrent les hommes.

Demain, les liens souples se raidiront, les gracieux mouvements se durciront, non l’humain n’a pas fini de souffrir : la beauté du mal est tout ce lui reste. La souffrance son seul plaisir. 

 

 

Roseline

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 19:41
Quand le dernier arbre...   Jeanne Fadosi

Sujet semaine 25/2016 - clic

 

Cette année-là, la fête des pères était le 20 juin.
C'était un jour cruel. Que je ressentais cruel. Le jour, lui n'était ni cruel ni bienveillant : il était. C'était la première fête des pères sans fête. Il avait tenu au prix d'un effort surhumain pour nous réunir à Pâques. Nous pressentions que son hospitalisation programmée serait la dernière.
Cela fait quarante ans, la peine a cédé la place depuis longtemps à un sentiment de vide et de manque.
Je ne pense pas tous les jours à mon père bien sûr. Souvent je me dis qu'il a manqué à mes enfants.
Quelquefois je me demande ce qu'il penserait de notre époque.
Il a pendant toute sa vie active participé à la grande aventure électrique du XXe siècle. Alors vous pensez si l'image sélectionnée par miletune cette semaine me renvoie à son souvenir et à une nouvelle, mise en ligne sous forme d'une série de quatre textes à la fin de l'année 2009. Je ne me rappelle pas le détail du récit de mon père, le soir où il était rentré en colère, si sûr de nous faire partager son indignation.
Je ne me souviens pas s'il a réellement dit entre deux bises distraites à maman "j'aimerais mieux avoir été victime d'une hallucination !"
Non il n'avait pas rêvé. Il avait bien fallu obéir aux ordres et contourner l'obstacle à respecter.
Et maintenant qu'il avait partagé son indignation avec toute la tablée, la petite dernière avait l'insolence de lui dire que la dame avait raison !
Son courroux, mis en scène dans son récit, retombait comme un soufflé sorti du four. La dernière phrase de la diva lui revenait en image mentale comme un boomerang : des pylônes à l'infini, seuls êtres vivants dans un paysage désolé, où le dernier arbre avait disparu.
 
 
En référence : Un air de diva (1 début), (2), (3), (4 fin)
 
 
Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net