Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 12:46

sujet semaine 18/2017 - clic

Le jardinier comme moi vieillit.

 

Mais il est toujours bel homme avec son côté nature  et « brute de pomme »

 

Et de plus toujours bien charpenté comme on dit chez nous !

 

Philosophe à ses heures quand il compare arbres et fleurs à l’homme « ce sacré animal. »

 

Il est toujours prêt à bichonner chaque matin « les grands êtres » la pelouse et les parterres fleuris.

 

Il aime aussi faire naître de nouvelles variétés de plantes qu’il m’offre comme un trésor dans un simple pot en terre.

 

Il s’appelle  Léon Clause, un jour je lui ai demandé s’il était descendant ou s’il avait des enfants parmi la société du grand grainetier Clause. Un peu gêné, il m’a dit qu’il avait  « Le guide Clause du jardinage » Il m’a dit aussi comme une confidence que cette société Clause fondée en 1891,  eh ! bien, petit il avait toujours rêvé de faire partie de cette grande famille, lui le sans parents sans compagne sans enfants.

 

D’où sa passion pour le jardinage ?

 

Depuis ce jour nous sommes l’un et l’autre restés silencieux mais attentifs à Notre jardin.

 

Donc ce matin il a empoté une nouvelle plante à la fleur discrète rouge et aux larges feuilles en forme de cœur, il me l’a posée sans un mot et sans traces de chaussures terreuses, dans l’entrée,  sur le petit guéridon où trônent les photos de mes petits.

 

J’étais dans la cuisine en train de faire mes confitures, je l’ai vu entrer et discrètement enlever, non ! pas ses gros sabots, mais une étiquette qu’il a jeté dehors dans la poubelle du jardin.

 

Il est reparti avec ses gros sabots, discret comme un poète puis il a pris un râteau et a ratissé les graviers de l’allée pour m’offrir des lignes où écrire mon émotion.

 

Je n’ai pas résisté et dans la poubelle je suis allée voir. J’ai trouvé la petite étiquette, c’était le nom qu’il avait donné à cette plante simple et un peu dégingandée : « La strawberry jam » la confiture de fraise

 

Emile n’est plus il s’en est allé dans les verts pâtures, sur le guéridon de l’entrée il y a une énorme plante, les photos de mes petits enfants sont dans mon bureau.

 

 

Jamadrou

Published by miletune.over-blog.com - dans les participations
commenter cet article

commentaires

emma 01/05/2017 18:06

un jardinier de rêve, peut être un rêve, d'ailleurs, c’est trop agréable...

Mony 01/05/2017 11:47

Il y a eu beaucoup de complicité, discrète certes, entre ses deux personnes. C'est beau et tendre à la fois :)

Josette 01/05/2017 11:20

toute la délicatesse de ce jardinier qui vit toujours dans "l'énorme plante" sur le guéridon

vegas sur sarthe 30/04/2017 15:10

C'est tendre... vert tendre !

Jackie 30/04/2017 14:47

Très belle histoire émouvante et délicate
Merci

jill bill 30/04/2017 14:23

La simplicité ce certains êtres, on a envie d'être leur complice... ;-)

Loïc Roussain 30/04/2017 14:01

C'est simple, et très profond ...

Contact

  • : Mil et une, atelier d'écriture en ligne
  • : écriture en ligne
  • Contact

Recherche

Pour envoyer les textes

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse mail les40voleurs(at)laposte.net